Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nigéria : après l’attaque d’une église, les musulmans victimes de représailles

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 26 Avril 2018



Nigéria : après l’attaque d’une église, les musulmans victimes de représailles
L’attaque d’une église mardi 24 avril a fait 18 morts près de Makurdi, au centre du Nigéria. Deux prêtres catholiques et 16 fidèles ont été au cours d’une messe de funérailles dans le village de Mbalom.

Cette odieuse attaque a été attribuée par la police locale à des éleveurs nomades. Au lendemain de cette terrible attaque, une foule de personnes ont investi les rues de Makurdi et leur colère s’est aveuglément tournée vers les musulmans pourtant sans lien avec l’attaque anti-chrétienne.

Elle a battu et torturé à mort 11 musulmans mais ce bilan pourrait être revu à la hausse dans la mesure où certaines victimes de lynchage n’ont pas encore été retrouvées. La plupart d’entre les personnes tuées étaient des commerçants de la ville.

« Nous avons perdu 11 des nôtres dans cette crise, et cinq blessés ont été hospitalisés », a déclaré Rilwanu Adamu, conseiller pour les affaires islamiques auprès du gouvernorat de Benue, au Nigéria. Il a notamment raconté la fin tragique d’un cordonnier attaché à une moto et « traîné par terre jusqu’à ce que mort s’ensuive ». Deux mosquées ont également été détruites au marché de Makurdi et des commerces ont été saccagées.

Lire aussi :
Nigéria : un attentat contre une mosquée fait 14 morts