Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Naïma : « Je suis avec un alcoolique et je recherche un homme loyal, respectueux et responsable »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Mercredi 23 Mars 2016



Naïma : « Je suis avec un alcoolique et je recherche un homme loyal, respectueux et responsable »
Je suis une femme qui a 32 ans, je suis célibataire et j’aimerais me marier et fonder une famille. Je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à rencontrer un homme pour fonder une famille.

Je suis triste car je souhaiterais faire un beau mariage avec un homme qui m’aimerait.

Nous sommes quatre filles et un petit frère. J’ai obtenu un BTS que j’ai fêté en discothèque avec mes sœurs. Ce soir-là, j’ai rencontré le premier homme qui m’a draguée. Il s’avérait qu’il était policier et j’étais stagiaire dans le même service. On s’est revus plusieurs fois. Ce fut ma première rencontre avec un homme.

Par la suite, sur un site Internet, j’ai connu mon deuxième compagnon, c’était un militaire, ça a duré six mois. Il est parti pendant six mois en mission à l’étranger. Quand il est revenu, il n’était plus le même. Je l’ai quitté car j’ai compris qu’il ne m’aimait plus.

À ce jour, je suis en couple avec un homme alcoolique. Ça fait cinq ans et je ne comprends pas pourquoi je ne le quitte pas car ce n’est pas la vie que je m’imaginais. Une vie instable sans projet.

Mon souhait à ce jour est de me marier et de fonder une famille mais je pense que je n’ai plus le droit. J’ai un manque de confiance en moi. Je n’arrive pas à obtenir un poste en CDI et ne sais pas ce qui est fait pour moi. Merci de votre soutien. Naïma

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Pour être franche, vous ne semblez pas vous habiter vous-même. Les hommes se présentent, vous donnez l’impression de vous laisser faire, de suivre le désir de l’autre, mais où est votre choix à vous ?

Votre désir d’une union épanouissante est parfaitement légitime, mais demandez-vous pourquoi vous vous laissez guider par d’autres qui vous détournent de votre souhait de construction.

Ce n’est pas une question facile, car nos comportements sont conditionnés par une part inconsciente de notre être. Part inconsciente qui garde la mémoire de toutes nos expériences du passé, et qui peut influencer nos vies contre nos intérêts si on ne parvient pas à prendre la direction de nos vies. On se sent flotter, à côté de nos pompes, ou encore victime du sort, alors que ce qui nous arrive est la conséquence de nos actes et de nos décisions.

Pourquoi dites-vous que vous n’avez plus le droit de fonder une famille ? Bien sûr que si, vous en avez le droit, si tel est votre désir.

Votre manque de confiance n’est pas une condamnation, cela se travaille. Quelles sont les racines de ce manque de confiance ?

Vous pouvez y réfléchir ou vous faire aider par un tiers, un professionnel, qui saura vous guider dans cette recherche qui vous permettra de mieux comprendre ce qui vous a conditionnée ainsi.

Vous avez choisi une profession de responsabilités, mais vous devez aussi être responsable de vous-même.

Je vous souhaite d’avancer et de vous construire comme vous en avez envie.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading