Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mort du grand rabbin arabe ultra-orthodoxe d’Israël

Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Octobre 2013



Ovadia Yossef
Ovadia Yossef
Ovadia Yossef est mort, lundi 7 octobre, à l'âge de 93 ans. Le chef spirituel du parti ultra-orthodoxe séfarade Shass qu’il a fondé en 1984 a été enterré le même jour à Jérusalem en présence de plus de 700 000 personnes, selon la police.

Admiré du chef du gouvernement Benyamin Netanyahou, Ovadia Yossef avait réussi à se rendre incontournable pour la classe politique israélien, de droite comme de gauche. Né en 1920 à Bagdad, il était arrivé à l'âge de 4 ans avec sa famille en Palestine alors sous mandat britannique. Il fut président du grand tribunal rabbinique du Caire à 20 ans avant de devenir grand rabbin de Tel-Aviv en 1968, fonction qu’il exercera jusqu’à sa mort. Il fut ensuite nommé grand rabbin séfarade d'Israël en 1973 pour un mandat de dix ans. C’est à ce titre qu’il décidera de reconnaître la judéité des juifs éthiopiens, ce qui rendit possible leur émigration en Israël.

Crée pour combattre les discriminations que les juifs arabes (séfarades) ont longtemps subi face aux ashkénazes, Shass est devenu avec le temps un parti religieux ultranationaliste qui compte en Israël, bien qu'il ne fasse pas partie du gouvernement actuel cette fois.

Il est de ces soutiens à la colonisation et l’occupation d’Israël dans les Territoires occupés palestiniens. Le rabbin était même allé jusqu'à souhaiter la mort des Palestiniens, dont Mahmoud Abbas lors d'un prêche religieux en août 2010.

Pourtant, le président de l’Autorité palestinienne a rendu hommage à Ovadia Yossef lors de la venue, lundi, de parlementaires israéliens à Ramallah, auprès de qui il a assuré son engagement dans les pourparlers - sans avenir - avec l'Etat hébreu. Le grand rabbin séfarade désormais mort, Shass va devoir se trouver un nouveau chef, ce dont les Palestiniens n'attendent absolument rien.

Lire aussi :
Tuer des Arabes, aucun problème pour un ministre israélien
Israël : Netanyahu vainqueur, percée des ultra-nationalistes
Israël avoue avoir stérilisé de force les femmes éthiopiennes

Israël : des femmes éthiopiennes stérilisées par les autorités