Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Michel Houellebecq reconnaît être islamophobe

Rédigé par La Rédaction | Lundi 7 Septembre 2015



Michel Houellebecq reconnaît être islamophobe
L’islam est un sujet obsessionnel pour Michel Houellebecq. Pourtant, c’est précisément ce que l’écrivain français de 59 ans déclare déplorer dans les médias. Le traitement de l'islam serait devenu « obsessionnel » en Occident, a-t-il exprimé dans une interview publiée dimanche 6 septembre par The Guardian, alors qu'il faisait justement la promotion de son dernier livre « Soumission » traduite en langue anglaise. Son ouvrage raconte l'histoire, en 2022, d'une France islamisée après l'élection à la présidence de la République du chef d'un parti musulman...

Aux accusations de donner du grain à moudre aux partisans de la théorie du « grand remplacement » chère à l’extrême droite, il s’était pourtant défendu en se cachant derrière la « fiction » que lui offrait sa plume d’écrivain. Mais très rapidement, il avait fini par revendiquer en Allemagne le droit d'écrire un livre islamophobe.

Cette fois, à la question de savoir s’il est islamophobe, il répond sans ambages : « Probablement, oui. » Il préfère tempérer en déclarant que le moteur de son islamophobie serait la « peur » plutôt que la « haine » en exploitant le suffixe « phobie » à sa guise comme l'actrice Véronique Genest. Il ajoute aussi que les terroristes sont très peu nombreux, mais qu’ils « peuvent avoir un puissant effet. Ce sont souvent les minorités les plus résolues qui font l'Histoire ».

Le « probablement » pour Michel Houellebecq n'a pour vocation que de tenter de se prémunir des accusations qui lui sont maintes fois adressées depuis des années. Dans la même interview, il déclare toutefois avoir été rassuré d'avoir lu le Coran... Treize ans plus tôt en 2002, il déclarait : « La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré… effondré ! » En raison de ses prises de position régulières contre l'islam, l’écrivain vit toujours sous protection policière permanente.

Lire aussi :
Houellebecq pour le droit d’écrire un livre islamophobe... et antisémite ?
Le coup de gueule d’Ali Baddou contre Michel Houellebecq (vidéo)
Le CFCM déplore « la publicité médiatique » pour Houellebecq