Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Marseille : une mosquée profanée par des tags pro-Israël

Rédigé par | Vendredi 1 Août 2014



Des tags pro-Israël sur un mur de la mosquée de Marseille, découverts le 31 juillet.
Des tags pro-Israël sur un mur de la mosquée de Marseille, découverts le 31 juillet.
C’est la consternation qui règne parmi les fidèles de la mosquée du quartier de La Cabucelle, tout près du collège musulman Ibn Khaldoun dans le 15e arrondissement de Marseille. Des tags accompagnés d’une étoile de David ont été découverts, jeudi 31 juillet, sur un mur situé près de l’entrée du lieu de culte. « Isral vivra. LDJ veille », peut-on lire sur la photo prise par Nabil Kadri.

Ce militant d’Europe Ecologie-Les Verts, grand connaisseur du quartier, avait été alerté ce vendredi 1er août de cette profanation, constatée la veille par des fidèles, aux alentours de 19h après la prière du Asr. « Une plainte contre X a été déposée par le représentant de la mosquée. La police est venue constater et le préfet a été mis au courant », nous informe-t-il. Les tags étaient toujours visibles à 17h mais ils ne le seront plus pour très longtemps, a assuré le jeune homme.

Les yeux se tournent vers la Ligue de défense juive, suspectée d’être à l’origine de cet acte de malveillance. Mais aucune piste n'est exclue : « On reste vigilant. On ne sait pas qui a fait ça. C’est peut-être un gars de la LDJ ou un gars du FN. Peut-être aussi un abruti qui voulait faire monter la pression », nous indique Nabil Kadri, déclarant que les habitants et fidèles de la mosquée n'entendent « pas répondre à la provocation ».

A Marseille, la mobilisation en faveur du peuple palestinien ne faiblit pas. Les manifestations se sont jusque là toujours déroulées sans incidents. Une nouvelle manif est prévue samedi 2 août sur le Vieux-Port de la cité phocéenne, une semaine après le premier rassemblement de soutien à Israël qui a réuni environ 2 000 personnes.

Lire aussi :
2013, année noire de l’islamophobie en France

Et aussi :
La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude
Islamophobie : le CFCM réclame la dissolution de la LDJ
Manif pour Gaza : la LDJ peut-elle tout dire et la presse, tout croire ?
Des militants sionistes condamnés pour un projet d'attentat
KKL, Magav, LDJ... ces organisations sionistes établies sans gêne à Paris
Massacre de la mosquée Hébron : l’odieux éloge de la LDJ au tueur


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur