Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Points de vue

Manifester est anti-islamique ?

Rédigé par Tariq Ramadan | Vendredi 1 Août 2014 à 06:00

           


Manifestation de soutien à la Palestine, organisée le 7 juillet 2014, à Chicago (Etats-Unis).
Manifestation de soutien à la Palestine, organisée le 7 juillet 2014, à Chicago (Etats-Unis).
J’ai reçu beaucoup de messages avec cette même question : « Est-il islamique de manifester dans les rues ? » Je croyais qu’une telle question était dépassée mais ce ne semble pas être le cas, tant de personnes s’improvisent savants et désorientent les esprits.

Certains demandent des versets et des traditions prophétiques (ahadith) qui autoriseraient les manifestations. Or la vraie preuve incombe à ceux qui l’interdisent. Le principe premier, dans les affaires sociales, est la permission et c’est à ceux qui l’interdisent de fournir un verset ou une tradition claire (hadith) interdisant les manifestations. Il n’en existe pas !

Certains « savants de pouvoir », de l’Arabie Saoudite à l’Egypte (et d’ailleurs chez tous les despotes historiquement), produisent des fatwas qui sont des interprétations discutables, et partisanes, du fait qu’il faut obéir aux dirigeants (quels qu’ils soient) et donc ne pas manifester. A la botte des pouvoirs despotiques, installés et payés par eux, ces « savants » produisent des avis juridiques formatés pour et par le pouvoir. Ce ne sont pas des fatwas islamiques de savants, mais des fatwas de courtisans politiques.

Ce que dit le Prophète (PBSL) est clair : « Le meilleur des jihad est une parole de vérité devant un tyran, un despote. » Et c’est bien ce que font ceux qui manifestent dans les rues… ils font entendre une parole de vérité là où ils vivent, là où ils le peuvent. C’est une action noble, parfois très courageuse à cause des risques encourus, et c’est une action qui est parfois plus un devoir que seulement un droit.

Un point encore. Souvenons-nous encore de Moïse et de Aaron (PSE) devant Pharaon : « Dites-lui des paroles douces, peut-être se souviendra-t-il ou sera-t-il ému, ébranlé.» Il est une façon de dire, de s’exprimer : avec fermeté et douceur, avec courage et sans violence. Cette douceur et cette non-violence sont d’ailleurs le vrai courage : pas d’insultes, pas de casses, pas de racisme. La parole digne et forte de femmes et d’hommes qui se respectent et respectent leur cause. Quant à ceux qui vandalisent ou crient des slogans racistes, soit ils expriment leurs frustrations personnelles plus qu’ils ne défendent une cause, soit ils sont manipulés, soit ce sont des éléments étrangers infiltrés voulant ruiner la cause.

Il ne faut pas être naïfs et, en organisant des manifestations, se donner tous les moyens d’être à la fois entendus et jamais récupérés ou instrumentalisés. C’est une exigence, et une responsabilité mais il ne faut jamais se taire. Et, en toutes circonstances, demeurer sage et courageux. Simplement… sage, et courageux.

****
Tariq Ramadan est, notamment, professeur d’études islamiques contemporaines à l’université d’Oxford (Royaume-Uni) et senior research fellow à l’université de Doshisha, à Kyoto (Japon). Il est également directeur du Centre de recherche sur la législation et l’éthique Islamiques (CILE), à Doha (Qatar). Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages. Dernier ouvrage paru : Au péril des idées (Presses du Châtelet, 2014).
Première parution de cet article sur tariqramadan.com





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par jabir le 10/08/2014 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SALAM alaykum mais qu elle ignorent ce ramadan qu allah le guide il a oublier de stipuler tout les hadith qu il parle d obeire au gouverneur et oublier de direq ue dans le fiq c est celui qui fait qui ramene la preuve c est une base dans la jurisprudence celui fait tele action doit en avoir une preuve du coran ou de la sunna ou alors de ijma3 el 3ulama comme quoi tel chose est intedit bien ou pas donc il faut arreté d essayer de manipuler les cerveau vous on avez pas asser de voir nos freres et soeur se fair masacré l imam ahmed ibn hanbel na jamais autoriser de manif alors qu il etait persecuter par son gouverneur et aucun salaf n a autorisé de tel actes c est vous de ramené des preuves que manifesté c est bien mais c est les kufar qui on ramené cette methode pour protesté cela n as jamais exister au part avant dans les pays muslim les mafif ca n a jamais rien changer pour preuve le juifes continu a masacré il n en n on que fair que ca manifeste au 4 coin du monde

2.Posté par yusuf le 11/08/2014 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci frère Ramadan, ton analyse avec un regard occidentale est toujours constructive et éclairante. Cependant dans ton article, je pense qu'ont pourrais avoir une mauvaise interprétation (ce qui deviens courant)
en t'attribuant un dénigrement de certains savants.
Et je pense a la condamnation des savants "alignes" sur leur gouverneur. Je pense que tu est nature a condamner des actes, des paroles ayant un trop grand respect pour les savants (j'entends bien-sur par savant quelqu'un de reconnu comme tel par ses paires) pour condamner les personnes. Car ayant donné leur vie a la religion quand il sont dans l'erreur Dieux le le très Haut et Miséricordieux leur accorde la récompense de la recherche de la vérité. Ce qui n'est pas notre cas, commun des mortels, qui chaque erreur ou induction en erreur d'autrui nous est comptable. Malheureusement beaucoup de frères et sœurs, certains prêcheur, condamnent et parle en des termes peu respectueux de savant pour tel ou tel avis juridique (A croire que ceux ci ne sont infaillible).
Bref je finirais par une parole de l'Imam Maalik "Je n'es acquis cette science (savoir, connaissances islamiques) que pour moi même, pour adorer mon dieux avec clairvoyance (connaissance)" ce est l'intention inshAllah de chaque savant car le but ultime est de satisfaire le tout Puissant.