Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Loubna : « Je gère tout à la maison depuis 20 ans »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 21 Juin 2017



Loubna : « Je gère tout à la maison depuis 20 ans »
Mariée depuis 20 ans avec un cousin d’Algérie, j’ai trois enfants. J’ai toujours eu une situation professionnelle.

Durant toutes ces années, j’ai toujours accompagné mon mari dans ses projets et le dernier en date était pire que les autres, c’est-à-dire : dettes, tribunal, etc.

Et comme il avait mis sa société à mon nom (modalités pratiques), tout me retombait sur le dos. Et du coup lorsque je m’en plaignais, il me disait : « Je ne peux rien faire » et me laissait toujours gérer les problèmes.

Je gère tout à la maison, lui ne s’occupe de rien, que de lui-même.

Il ne mange même plus avec nous et est capable de rester trois mois sans me parler, c’est épuisant… Il était déjà parti de la maison il y a quelques années ; et moi et les enfants avions insisté pour qu’il revienne.

Là il est à nouveau parti depuis dix jours, nous laissant, les enfants et moi, en pleine période de Ramadan. J’ai décidé que c’était terminé.

Il se fait toujours passer pour la victime...

Merci de m’éclairer. Loubna

Sabah Babelmin, psychothérapeute

Chère Loubna,

En vous lisant, j’ai l’impression qu’il y a comme une sorte de résignation et comme une dette symbolique envers ce cousin et votre famille que vous êtes en train de payer depuis 20 ans.

Était-ce un mariage arrangé ou un mariage d’amour ? J’ai l’impression que c’est d’un autre enfant dont vous vous occupez et non pas d’un mari, qui, normalement, dans une union devrait porter aussi la responsabilité du ménage, pour le meilleur et pour le pire.

« Il part et revient, il ne vous parle pas, ne mange pas avec vous », on dirait un adolescent qui teste si l’amour de sa maman est assez fort pour accepter ses erreurs et ses errances…

Est-ce que vous lui laissiez la place pour s’occuper de ses affaires, de ses enfants ? Parfois les épouses se plaignent que leurs maris ne participent pas mais, en creusant la question, on se rend compte qu’elles ne leur laissent pas la place ou qu’elles critiquent tout ce qu’ils font.

Il me semble que cette situation n’est pas juste et respectueuse, ni pour vous, ni pour vos enfants : le modèle de père qu’il donne impacte et impactera leur propre vie de couple.

C’est le père qui, généralement, pose le cadre et la loi, qui donne envie d’être avec un autre homme, solide et rassurant comme papa, ou alors instaure une grande méfiance vis-à-vis des hommes.
Si cela a manqué avec le père, les conséquences peuvent être désastreuses. Donc l’enjeu est énorme, non seulement pour vous mais également pour vos enfants.

Est-ce que cela a toujours été ainsi ? Est-ce qu’il mange à la maison, mais seul ? Est-ce qu’il parle à ses enfants quand il ne vous adresse pas la parole pendant trois mois ? Où va-t-il quand il quitte la maison ? Ya-t-il une autre femme ? En avez-vous discuté avec lui ? Comment justifie-t-il ses départs ?

J’imagine que vous vous êtes déjà posé toutes ces questions.

Il me semble qu’il est utile de communiquer avec lui pour avoir réponse à toutes vos interrogations, lui parler de votre solitude depuis 20 ans à gérer toute seule ses affaires avec leur lot de problèmes, les enfants, la maison, pour pouvoir prendre une décision équitable pour tous.

Partir, c’est déjà quitter l’autre en quelque sorte, mais ce scénario ne peut pas durer éternellement, c’est épuisant comme vous dites.

Est-ce que vos parents, votre famille sont au courant ? Ne vous isolez pas et parlez-en avec eux ou avec une tierce personne, un médiateur, un-e thérapeute de couple pour parvenir à un compromis et une situation plus paisible, ou alors s’en séparer…

Vivre en couple, c’est s’entraider et non pas se décharger complètement sur le/la partenaire. S’il n’y a pas d’équilibre ni d’harmonie, il y a cassure et beaucoup de colère et de rancœur rentrée qui peuvent se traduire par des actes violents… Bon courage pour la suite.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading