Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Lettre ouverte à Marc Olivier Fogiel

Rédigé par Ghazli Mourad | Lundi 6 Juin 2005

Vous avez remercié l’invité pour son courage. Je trouve que le fait de dire : que l’islam n’est pas compatible avec la démocratie, que le prophète Mohamed est pédophile, que c’est une religion qui appelle à la haine, n’a rien de courageux mais est plutôt calomnieux.



Monsieur Marc-Olivier Fogiel,

 

J’ai regardé votre émission et je trouve que vous avez fait preuve de sérieux et d’objectivité face aux jeunes et les violences qu’ils condamnent.

 

Au passage on a pu remarquer que monsieur Jack Lang ne répondait pas à la question, à savoir s’il condamnait ou non les actes de violences et les propos tenus à l’égard des policiers.

 

En revanche, quand vous avez reçu l’écrivain d’un livre intitulé «  non soumises » je pense que vous avez perdu toute d’objectivité ainsi que le sens critique, me semble-t-il, qui forge votre talent.

 

Vous avez, in fine, remercié l’invité pour son courage. Je trouve que le fait de dire : que l’islam n’est pas compatible avec la démocratie, que le prophète Mohamed est pédophile, que c’est une religion qui appelle à la haine, n’a rien de courageux. Il s’agit, à mon sens, plutôt de diffamation et de calomnie.

 

Qu’elle écrive un livre, c’est son droit, quelle insulte une religion c’est sa liberté dans nos démocraties, mais que vous l’invitiez sans que personne  ne lui apporte la contradiction, c’est assuré en réalité sa promotion. En outre, on pourrait penser que vous approuviez ces propos. Pourtant, lorsque vous avez dialogué avec Marie- Léonie, à propos de son histoire fantasmatique du RER D, elle a évoqué la responsabilité des médias dans l’invention de son récit. Elle a bien fait remarquer, qu’elle-même vivant en banlieues et ayant fait des études, elle a côtoyé des Français d’origine maghrébine et qu’elle n’avait jamais connu de problèmes particuliers. En revanche, elle a souligné que les médias les mettant en cause régulièrement, elle a pensé par conséquent que son histoire paraîtrait plus crédible. Donc la responsabilité des médias est largement engagée.

 

A travers le sondage établi à la sortie des urnes, après le referendum sur le traité constitutionnel européen, on a pu constater la montée de la xénophobie. Il n’y a pas un jour où les musulmans  ne sont  pas caricaturés de façon injuste. Il y a une disproportion dans le traitement d’image entre les minorités qui ont une lecture de la religion négative et la majorité qui vit sa foi sans que cela ne pose problème à la société.

 

Je trouve que les médias ont de plus en plus d’impacte dans l’état d’esprit des français, et il est temps d’en évaluer les conséquences. Je vous invite à réfléchir sur celles ci après avoir laissé cet écrivain exposer un cliché négatif sur une religion qui est la deuxième du monde et de France et qui n’a pas été répertoriée comme secte ou un danger pour la civilisation.

 

J’ai saisi la Haute Autorité pour la Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (Halde) présidée par Louis Schweitzer aux fins d’enquêtes sur la couverture médiatique des faits divers de Perpignan. Où les victimes ont perdu, dans les médias, leur qualité de Français, au profit d’une mythique appartenance communautaire voire clanique, les gitans contre les Arabes.

Je suis un homme politique qui a basé son action sur la fraternité et j’espère qu’à l’avenir vous ferez preuve de plus de discernement car les conséquences de la sémantique peuvent être lourdes de responsabilités.

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur, à mes sincères salutations.

 


Ghazli Mourad

Secrétaire national du parti radical- valoisien (UMP).

Conseiller de M. André Rossinot, ancien ministre et Président du Parti radical -valoisien.

Président du club France fraternité

1 place Valois

75001 Paris

Téléphone : 01 42 61 56 32

Portable : 06 60 48 99 61