Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Lettre ouverte à M. Sarkozy

Rédigé par . Ccif | Mardi 13 Janvier 2004

Anatole France disait 'mieux vaut comprendre peu que comprendre mal', nous essaierons autant que faire se peut, de mettre en exergue cette maxime concernant la politique que vous menez à l'égard des citoyens français de confession musulmane.

Monsieur le Ministre, nous vous épargnerons un préambule relatant les traitements islamophobes, qui quotidiennement portent atteinte de façon ostensible à la dignité des citoyens français de confession musulmane.



 Monsieur le Ministre,
 

Anatole France disait 'mieux vaut comprendre peu que comprendre mal', nous essaierons autant que faire se peut, de mettre en exergue cette maxime concernant la politique que vous menez à l'égard des citoyens français de confession musulmane.

Monsieur le Ministre, nous vous épargnerons un préambule relatant les traitements islamophobes, qui quotidiennement portent atteinte de façon ostensible à la dignité des citoyens français de confession musulmane.

Monsieur le Ministre, vous avez brillamment orchestré la mise en place du Conseil français du culte musulman, afin d'instaurer je vous cite un 'islam de France', qui devait permettre aux citoyens français de confession musulmane de s'épanouir en tant que tels dans notre société laïque et de se construire sans aucune ingérence étrangère.

A ce titre Monsieur le Ministre :

  • Pourquoi adoptez-vous une démarche contraire, en demandant l'avis et le conseil d'un imam vivant dans un pays musulman, pour des français vivant dans un pays laïque ?
  • Les instances que vous avez mises en place ne sont-elles plus compétentes ?
  • L'esprit fédérateur et la place prépondérante qu'occupe notre pays dans l'avenir de l'Europe et sa cohésion ne devraient-ils pas, le cas échéant pour ce type d'avis, vous orienter vers les instances musulmanes européennes ?
Nous vous saurions gré Monsieur le Ministre, de nous apporter votre éclairage sur les questions ci-dessus en particulier ainsi que sur la croissance inquiétante de l'islamophobie qui frappe sous toutes ses formes les citoyens français de confession musulmane dans notre pays en général.
 
Dans l'espoir que vous accorderez une attention toute particulière à notre requête, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de notre considération distinguée.

 

Collectif contre l'islamophobie en France
contact@islamophobie.net
http://www.islamophobie.net/