Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Les profanations du Coran par des extrémistes islamophobes en Europe dénoncées en France

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 25 Janvier 2023 à 15:45

           


Les profanations du Coran par des extrémistes islamophobes en Europe dénoncées en France
Après la Grande Mosquée de Paris, le Conseil français du culte musulman (CFCM) dont les fédérations toujours actives en son sein refusent la dissolution de la structure a dénoncé « avec force », mercredi 25 janvier, « les actions de certains extrémistes en Europe à l’encontre du Coran », en référence aux profanations récentes du livre sacré des musulmans constatées en Suède et aux Pays-Bas.

« Ces extrémistes qui veulent faire de l’islam le bouc émissaire de tous les maux de nos sociétés, ont pour seul objectif d’offenser les sentiments des musulmans et de les désigner à la vindicte, indique le CFCM. Pour ceux qui aspirent à un monde plus humain et plus fraternel, ces actions hostiles ne sont et ne seront jamais des expressions respectables ou acceptables. »

« Face à ces nouvelles provocations, tout en les dénonçant, les musulmans de France doivent avoir confiance aux valeurs qui animent l’immense majorité de nos concitoyens et aux principes qui fondent notre État de droit », fait valoir le bureau du CFCM.

L’instance, qui n’est aujourd’hui plus l’interlocuteur de l’Etat, a réaffirmé par la même occasion son intention de faire aboutir sa plainte contre Michel Houellebecq, Michel Onfray et la direction de la revue Front populaire. « Cette dernière continue malheureusement de diffuser son numéro hors-série de novembre 2022 avec des propos entachés de provocation à la haine et à la discrimination à l’encontre des musulmans de France », fait savoir le CFCM.

Lire aussi :
Pays-Bas : un exemplaire du Coran profané à La Haye, l'islamophobie au grand jour
Suède : un autodafé du Coran provoque la colère de la Turquie et du monde musulman

Et aussi :
Islam de France : la dissolution du CFCM n’est plus sur la table