Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les Bédouins du Neguev, des Israéliens sans droits présentés à Paris

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Novembre 2011



Le Tribunal Russell pour la Palestine a jugé, début novembre, Israël coupable du crime d’apartheid à l’égard des Palestiniens.

Moins connus que les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, les Bédouins vivant dans le désert du Neguev subissent également sans cesse des sanctions politiques et économiques de l'Etat hébreu depuis sa création en 1948.

« Sensible aux épreuves politiques infligées à cette minorité du sud d’Israël », la mairie du 2e arrondissement de Paris propose au public une exposition photos sur la situation des Bédouins du Néguev du 14 au 18 novembre, en partenariat avec Amnesty International et l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP).

Selon les organisateurs, 110 000 Bédouins peuplaient le Néguev avant 1948. Il n'en restera plus que 11 000 après 1948, de nombreuses expulsions et leur regroupement forcé dans une « réserve » appelée « siyag ». Ils n'ont pas eu d'autres choix que de s'urbaniser et d'abandonner de grandes parties de leur mode de vie traditionnel.

Après un vernissage de l’exposition photos de la photojournaliste Silvia Boarini lundi 14 novembre en présence du maire Jacques Boutault, la projection du film « Non Reconnus », qui dépeint la situation de la minorité arabe, est également prévue mercredi 16 novembre. Elle sera suivie d’un débat mené par Rony Brauman, médecin connu principalement pour son rôle dans l'action humanitaire.

Pour plus d’information :
Mercredi 16 novembre – 19h30
Salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan,
75002 Paris

Lire aussi :
Stéphane Hessel : « Israël doit changer d'attitude envers les Palestiniens »
Israël reconnu coupable de crime d’apartheid en Afrique du Sud




Loading