Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le président des musulmans de Prague démis de ses fonctions

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 25 Mars 2019



Le président des musulmans de Prague démis de ses fonctions
Il appelait les musulmans de République tchèque à s’équiper d’une arme « pour protéger leur santé et leurs biens » après les attentats de Christchurch. Quelques jours après que le MOP, une organisation représentative des musulmans de Prague, s’est désolidarisée des propos de son président Leonid Kushnarenko, le Centre des communautés musulmanes tchèques a annoncé, lundi 25 mars, le renvoi de cet avocat d'origine ukrainienne de la direction de la communauté musulmane de Prague qu'il occupait depuis un mois.

L'instance a annoncé publiquement « une annulation sans équivoque de l’adhésion de Leonid Kushnarenko au Centre des communautés musulmanes tchèques avec effet immédiat ».

Pour justifier cette décision, le centre a signifié que les « propos et actes de M. Kushnarenko ont sérieusement porté atteinte aux intérêts (…) de la communauté musulmane en République tchèque ».

Le jour même de l’annonce de son renvoi, l’avocat a déclaré au quotidien Denik N qu’il renonce à son droit de faire appel à cette décision qui le prive de la direction de la communauté musulmane de Prague.

Lire aussi :
A Prague, un appel aux musulmans à s'armer pour se protéger divise