Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le personnel de l'Education nationale au bord du "burn-out"

Rédigé par La Rédaction | Mardi 31 Janvier 2012



Un agent de l’Education nationale sur sept se dit en « situation d’épuisement professionnel (burnout) » et un sur quatre se dit en « tension au travail ». Une situation alarmante rendue publique, lundi 30 janvier, dans une étude commandée par les trois principales fédérations syndicales du monde éducatif (FSU, Unsa Education et Sgen-CFDT).

Les personnels du monde de l’enseignement seraient donc soumis à beaucoup de tensions psychologiques, notamment les conseillers principaux d’éducation, les personnels administratifs et les professeurs des écoles et collèges. Ces tensions pèsent également sur l’état physique du personnel. Ainsi, 78 % des agents présenteraient des douleurs musculaires dans la nuque, 75 % dans le bas du dos, 60 % dans les épaules et 54 % dans le genou ou les jambes.

Des chiffres inquiétants mais qu’il faut convient de relativiser, préviennent les syndicats. L’étude a en effet été réalisée avec un échantillon d’enseignants et de femmes plus important que la moyenne nationale.

Pourtant, l’enquête met en évidence des risques psycho-sociaux élevés pour les personnels de l’Education nationale. Une représentante de la FSU accuse « la dégradation des conditions de travail » ces dernières années pour expliquer ces résultats.

Lire aussi :
Collège : le stage obligatoire de 3e, un véritable parcours du combattant