Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Le chaos n'est pas une fatalité

Rédigé par Mouedden Mohsin | Mercredi 31 Mars 2004

Qui sont les responsables du terrorisme international et du chaos actuel ? Voilà une question bien provocante et généraliste, lorsqu’on sait que les groupes ou mouvements terroristes sont innombrables de par le monde, allant d’un groupe d’une dizaine de personnes à un mouvement beaucoup plus structuré, pouvant compter des centaines de membres et de cellules… (1-2)



Qui sont les responsables du terrorisme international et du chaos actuel ? Voilà une question bien provocante et généraliste, lorsqu’on sait que les groupes ou mouvements terroristes sont innombrables de par le monde, allant d’un groupe d’une dizaine de personnes à un mouvement beaucoup plus structuré, pouvant compter des centaines de membres et de cellules… (1-2)

Les vraies questions à poser sur le terrorisme

Pourquoi aujourd’hui, le terrorisme revient-il en force ? Les médias ne sont-ils pas responsables en partie de ces sentiments de terreur qui nous assaillent toutes et tous ? Certains pensent que ce phénomène est nouveau, mais de tous temps, cette manière de combattre a existé et remonte à la nuit des temps, cependant jamais un mouvement terroriste n’avait provoqué un séisme aussi grand et une horreur aussi indescriptible que lors des attentats à New York ou à Madrid…

Quant aux attentats de Bali, d’Arabie, d’Istanbul et de Casablanca, ils furent condamnés de manière vigoureuse par les nations européennes, sans que l’on y sente la même tristesse et émoi au sein des populations… après tout ces pays-là, ne sont ils pas habitués depuis des siècles à vivre dans l’horreur et la terreur ?

Qui est responsable de cette situation ? Qui sont-ils ? des marxistes, des mouvements d’extrême-gauche, des islamistes intégristes, des nostalgiques du IIIème Reich, des utopistes, des idéalistes, des mouvements de lutte pour l’indépendance tel l’IRA, l’ETA ou les moros aux Philippines ?

Aujourd’hui la thèse du terrorisme international qui prévaut est celle d’Al Quaïda, islamisme radical, désireux de mettre sur pied une internationale du terrorisme frappant les intérêts des USA (3),  d’Israël et du sionisme.

Pourquoi cette haine des USA, d’Israël et du sionisme dans les revendications d’Al Quaïda ? Ou de nombreux mouvements indépendantistes luttant pour la survie de leur culture et ethnie.

Le sujet est sensible et complexe, nul doute que la responsabilité des USA est énorme dans le chaos actuel… l’Amérique joue au gendarme depuis la chute du mur de Berlin, par le passé, elle s’est alliée avec des forces peu  recommandables…

Depuis la présidence de Nixon (années 70), l’Amérique n’a  cessé de faire et de défaire les dirigeants de certains pays, des dirigeants souvent à la solde de la CIA et du Pentagone… avec un cynisme total, parlant des droits des peuples « libérés », instrumentalisant la démocratie et les droits de l’homme pour mieux écraser toute opposition.

Le lien fraternel entre l’Amérique et Israël est aussi un des facteurs le plus insupportables de l’injustice de l’Oncle Sam avec le monde arabe et les pays tiers-mondistes méprisés et écrasés par une politique américaine… (Chili, l’Amérique latine ou voir Haïti récemment) si ceux-ci sont jugés trop mièvres ou anti-américains.

Dans le conflit Israélo-palestinien l’Amérique n’a jamais condamné Israël, malgré les violations flagrantes de l’état sioniste et les nombreuses Résolutions des Nations Unies condamnant ce dernier.

Le premier ministre Ariel Sharon, dit-on en Amérique, est plus populaire dans la classe politique américaine  que Georges Bush lui-même.

Le lobby pro-israélien, sioniste pèse de tout son poids sur la politique américaine, gare à tout député américain qui critiquerait Israël… cela signifierait pour lui, ni plus ni moins qu’une mort politique annoncée…

 

Il y a deux poids deux mesures

Depuis quelques années, nous constatons aussi une alliance de circonstance entre une certaine église chrétienne intégriste d’Amérique, (4) dont le président Bush ne serait dit-on qu’un membre à part entière (5-6), des illuminés de l’Armagedon (7), en passant par certaines confréries du Ku Klux klan (de la haine du juif, on passera à celui du noir, du communiste, de l’étranger et du musulman, encore qu’aujourd’hui ces 5 composantes sont vouées aux gémonies), maçonniques et intégristes religieuses, ayant la suprématie de la « race » blanche comme credo, et le sionisme d’extrême droite… pour cela les mouvements terroristes ne font malheureusement que répondre au terrorisme cynique, professionnalisé des Etats-Unis et d’Israël…

Quant au troisième larron, le sionisme (8-9), il est pour la majorité des citoyens de la planète, le résidu du colonialisme qui un jour s’éteindra comme le fût l’apartheid en Afrique du Sud ou l’occupation algérienne par les troupes de Vichy et de la France de l’après guerre… sa condamnation à Durban il y a peu, provoqua l’ire du gouvernement Sharon et Bush.

On le constate les mouvements terroristes aussi condamnables qu’ils soient trouvent un terreau favorable à leurs idéaux néfastes, une certaine légitimité, due avant tout à des injustices étatiques des puissants censés diriger le monde… La situation dramatique des citoyens des pays du Sud, la misère dans le monde faisant des centaines de milliers de morts sans que les pays riches ne prennent leurs responsabilités, le pillage des richesses des pays du sud par des multinationales toujours plus voraces, le Fonds monétaire international qui loin d’aider ces pays (11), les plonge dans une misère encore plus insupportable, les dictatures du monde arabe soutenues de près ou de loin par des « démocraties » pour des intérêts spécifiquement mercantiles … favoriseront à coup sûr, une nouvelle génération de terroristes près à se faire exploser pour rappeler au monde l’injustice dans laquelle est plongée la presque totalité du monde dit «non - civilisé » par ces mêmes pays qui se disent « civilisés ».

Après tout, qu’est ce que la civilisation ? Quel est ce concept fort ? Est ce laisser mourir un million de personnes au Rwanda dans l’un des plus infects génocides de l’humanité ? Une vie « noire » ne vaut-elle pas moins qu’une cartouche de l’usine belge d’armement d’Herstal, responsable de tant de crimescontre l’humanité (12) ? La civilisation est ce laisser un peuple depuis plus de 55 ans emmuré vivant par des « démocrates » et des « civilisés » Israéliens pour effacer l’horrible génocide juif perpétré par une certaine Europe antisémite et ainsi tenter de reconquérir le cœur et les faveurs des sionistes de par le monde ? La civilisation, est ce le profit à tout va, lorsqu’on sait que nos directives politiques mettront sur le sentier de la famine et de la guerre, plus d’un quart de la planète ? La civilisation, est ce polluer sans se soucier que notre mode de vie influe non seulement sur le monde, mais provoque au Sahara par exemple, une désertification encore plus dramatique… La civilisation, est ce imposer son modèle culturel, idéologique et philosophique à la planète sous couvert « d’humanisme » ? Une nouvelle forme de néo-colonialisme…  La civilisation est ce priver une partie du continent africain de soins de santé pour cause de non rentabilité des multinationales pharmaceutiques ? (Voir la lutte des africains du Sud pour avoir droit à des médicaments génériques contre le SIDA) (13) la civilisation, est-ce détruire une bonne partie de l’alimentation européenne ou américaine pour ne pas faire chuter les prix, alors que trois milles kilomètres plus loin, en Somalie, au Soudan ou au Nicaragua des populations entières sont victimes de famines ? La civilisation, est ce bombarder des populations entières en Irak et en Afghanistan et parler plus tard de « bavures » ? La civilisation, est ce priver le peuple Irakien pendant 10 ans d’alimentation et de soin, causant plus d’un million de morts, dont une grande partie sont des enfants, des personnes âgées ou des malades… un crime contre l’humanité voulu et désiré par les Etats-Unis d’Amérique qui fit, rappelons le plus d’un millions de morts, à savoir 500 fois plus que les morts de New-York, avons-nous observé ne fut-ce qu’une seconde de silence et de recueillement ? Ces citoyens Irakiens sont-ils responsables de la folie du dictateur Saddam Hussein, grand ami pendant 30 ans de l’Amérique et de la France ? Ces pratiques sont une insulte à nos démocraties et à la civilisation, plus encore, ces pratiques poussent les citoyens du monde entier à se battre contre ce modèle de société… PAIX, LIBERTE, EGALITE… la déclaration universelle des droits de l’homme, la démocratie, la civilisation,  pourrions nous accepter ne fut ce qu’une seconde le drame que vivent ces personnes du Sud si nous étions à leurs places ? Poser la question c’est déjà y répondre.

Les vraies réponses aux vraies questions

Soyons sérieux et digne et mettons notre émotivité sélective de côté, les premiers responsables de cette situation dramatique tant à Madrid qu’à New York, de ce chaos planétaire sont une partie des pays dits « développés » qui par leurs mutismes, leurs mépris, leurs politiques injustes voir impérialistes ont crée pour des générations futures, des bombes humaines, des terroristes n’ayant plus rien à perdre, désirant en finir avec la démocratie et la civilisation…

Voilà le challenge que nous devons relever, faire de nos démocraties et de la civilisation des aspects positifs pour toutes et tous, afin que le maximum d’humains puissent vivre dans la dignité, la justice,la liberté et la paix, ce combat, nous devons le mener sans concessions avec tous les citoyens ayant compris la nécessité de changer radicalement notre mode de vie, notre manière de voir le monde et les pays du Sud, afin que nos préjugés, nos racismes ne soient plus les causes d’injustices et d’autres attentats terroristes ignobles.

Si nous ne comprenons pas que les drames actuelles, les injustices dans le monde sont les causes de ces violences abjectes et odieux, nul doute, que nous revivrons tout au long de 21ème siècle, des attentats encore bien plus sanglants, augurant un possible embrassement planétaire.

 ....................................................................................................................................

                       

·        (1) http://www.terrorwatch.ch/fr/inter_terrorism.php

·        (2) http://www.csis-scrs.gc.ca/fra/miscdocs/200001_f.html

·        (3) http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Etats-Unis

·        (4)  http://www.lavieeco.com/Politique/Quandlesintegristesjuifschretiens

·        (5) http://www.reseauvoltaire.net/article9723.html

·        (6)  http://resistance.chiffonrouge.org/article.php3?id_article=69

·        (7) http://andre.simon1.free.fr/enjeux%20religieux.html

·        (8)  http://www.solidarite-palestine.org/doc216.html

·        (9) http://users.belgacom.net/jm.armes/FN-inven/FN_inven.htm

·        (10) http://www.monde-diplomatique.fr/2002/04/STIGLITZ/16370

·        (11) http://www.shaml.org/agenda/2001/Durban/Durban_Fr.htm

·        (12) http://www.grip.org/pub/rapports/rg02-4_exportbe.pdf

·        (13) http://www.actupparis.org/article188.html