Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La notion de sincérité en Islam

Rédigé par Dja-Bouabdallah Naïma | Lundi 19 Août 2002



 

La sincérité (al-ikhlâs) : c'est l'une des œuvres du cœur; elle est même en tête des œuvres du cœur car la sincérité est une condition sine qua non de l’acceptation des œuvres.

 La sincérité est fondamentale dans notre religion. La piété est en effet composée de la confiance (tawakul), de la reconnaissance (shukr), de la patience (sabr) et de la sincérité (ikhlas). 

Ainsi lorsque l'islam met l'accent avec solennité sur la recherche de la sincérité ou lorsqu'il rappelle avec insistance le devoir de purifier l'intention en la dirigeant exclusivement vers Dieu Seul, ce n'est pas une forme d'exagération crispée ou un excès infondé, car la vie ne connaît la droiture et le raffinement que grâce aux gens sincères.

 Sans sincérité point d'agréments divins. Tout acte est enregistré avec son intention. D'où la nécessité de vigilance dans nos pratiques et nos décisions.

Ya’qub al Makfouf a dit :

 « L’homme sincère est celui qui cache ses bonnes actions comme il cache les mauvaises. »

 Al Sussi à dit

 « La sincérité c’est de perdre la vision de sa sincérité, car celui qui voit de la sincérité dans sa sincérité manque à besoin de sincérité. »

  Le compagnon du Prophète -sur lui la grâce et la paix- Hadayfa Ibn Al-Yaman a rapporté le hadith suivant :

 « J’ai interrogé l’Envoyé de Dieu –sur lui la grâce et la paix- à propos de la sincérité et il a dit, j’ai interrogé Jibra’îl, lequel à dit j’ai interrogé le Seigneur de la toute puisance afin de connaître ce qu’est la sincérité et Il m’a répondu : un secret propre à Moi, Je le confie au cœur de celui que j’aime d’entre mes serviteurs. »

 Un autre sage à dit :

 « Etre sincère durant une heure apporte le salut éternel, mais la sincérité est extrêmement rare. »