Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La lourde mission de Myriam El Khomri, nommée ministre du Travail

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 2 Septembre 2015



Myriam El Khomri nommée au poste de ministre du Travail le 2 septembre 2015.
Myriam El Khomri nommée au poste de ministre du Travail le 2 septembre 2015.
François Rebsamen, désormais aux commandes de la mairie de Dijon, a cédé sa place à Myriam El Khomri au fauteuil de ministre du Travail. Celle qui était jusqu’à présent secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville a été nommée mercredi 2 septembre par le Premier ministre Manuel Valls, qui a opté pour un petit remaniement ministériel à quelques mois des élections régionales.

« Je mesure la responsabilité qui est la mienne. Comptez sur la combativité et ma détermination au service des Français », a fait savoir via Twitter Myriam El Khomri, dont le travail de terrain effectué auprès de son ministre de tutelle Patrick Kanner a été globalement apprécié depuis sa nomination en août 2014 lors d'un nouveau remaniement opéré sous la présidence Hollande.

D'aucuns parlent d'une promotion pour elle, l'est-ce vraiment sur le fond ? Car les nouvelles tâches assignées à l'élue parisienne d'origine marocaine sont bien plus ardues que celles de son précédent portefeuille. Ses prédécesseurs au ministère du Travail, Michel Sapin et François Rebsamen, n’ont pas réussi à marquer leur fonction de leur empreinte avec une inversion de la courbe du chomâge, qui a dépassé cette année la barre des 10 %. La France compte aujourd'hui plus de 3,5 millions de chômeurs inscrits.

Lire aussi :
Hommage aux victimes à Bobigny, les amalgames dénoncés
Les Talents des Cités récompensés, du quartier au ministère
Valls II, un gouvernement à l’image de « la diversité du pays » pour le Premier ministre