Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Grande Mosquée de Paris à la rencontre du Premier ministre

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 16 Novembre 2012



Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris (GMP), a été reçu par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, mercredi 14 novembre à l’Hôtel Matignon.

L’objet de cette rencontre : « évoquer avec lui la situation de l’islam en France et sa représentation institutionnelle », indique la GMP dans un communiqué.

Alors que le débat sur la formation des imams a été relancée après l’interpellation, en octobre dernier, de présumés terroristes islamistes « l’échange a porté sur l’enseignement et la formation des imams et aumôniers en France et leur recrutement dans le secteur pénitentiaire et hospitalier », précise M. Boubakeur dans le communiqué.

En outre, « le Premier ministre a également souhaité s’informer de l’aboutissement de la réforme en cours du Conseil français du culte musulman (CFCM) ainsi que de la remise en activité de la Fondation des œuvres de l’Islam (l’outil de financement du culte musulman, ndlr) », ajoute-il.

Début novembre, Jean-Marc Ayrault avait déjà montré son intérêt pour ses sujets au Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), en recevant son président Mohammed Moussaoui.

Lors de la rencontre avec M. Boubakeur, des discussions sur les prochaines célébrations du centenaire du début de la Première guerre mondiale ont également été évoquées. « Une attention particulière » y a été donnée « au regard des efforts déployés par la Grande Mosquée de Paris pour l’édification en son sein d’un espace mémoriel dédié aux soldats musulmans morts pour la France durant la Grande Guerre », indique le Recteur de la GMP.

A la fin de cette rencontre, le Premier ministre a été invité par M. Boubakeur à venir prochainement à sa mosquée.

Lire aussi :
Mohammed Moussaoui reçu par François Hollande : le CFCM demande le soutien de l'Etat
Contre le radicalisme, une fondation de l’aumônerie musulmane des prisons

Nicolas Sarkozy à la reconquête de l'électorat musulman