Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’Arabie Saoudite prête à décaler son week-end

Rédigé par La Rédaction | Mardi 4 Juin 2013



En Arabie Saoudite, le week-end est fixé aux jeudi et vendredi. Résultat : le pays est en décalage par rapport au reste du monde où les jours de repos hebdomadaires sont fixés aux samedi et dimanche, ou bien aux vendredi (jour de la prière collective) et samedi dans de nombreux pays musulmans.

Le décalage entraîne des problèmes d’organisation au sein des entreprises et à la Bourse de Riyad ainsi qu'un manque à gagner estimé à 48 milliards de dollars (près de 37 milliards d’euros) pour l’économie du pays. Ce sont surtout les sociétés étrangères implantées dans le royaume qui pâtissent de ce calendrier.

Mais le pays pourrait bientôt s’aligner sur les autres Etats du Golfe en décalant son week-end au vendredi et samedi. Une majorité des membres (83 sur 150) du Conseil de la Choura (Assemblée consultatif), chargé d'émettre des recommandations et des projets de loi en vue de leur approbation par le roi, a voté en avril en faveur de cette réforme, rapporte RFI.

En 2007, ce même rapport avait suscité des débats houleux et avait été massivement rejeté par les religieux. Mais aujourd’hui, la société saoudienne est en pleine mutation. « Le fait que le roi Abdallah ait nommé 30 femmes au Conseil prouve que la société est prête à vivre des changements. D’ailleurs, toutes ces femmes donnent leur avis sur le sujet. Elles sont très concernées. Oui, je demeure très optimiste pour l’application de cette mesure », explique Saoud al-Shammary, membre de la Choura et déjà rapporteur de cette proposition en 2007.

Le roi Abdallah doit encore donner son aval pour que cette réforme puisse voir le jour.

Lire aussi :

L’Algérie abandonne le jeudi pour relancer l’économie
Le coût du week-end islamique
Arabie saoudite : 30 femmes nommées au Conseil de la Choura




Loading










Votre agenda