Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Khalid : « Notre problème principal, c’est la relation sexuelle »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Lundi 1 Août 2016



Khalid : « Notre problème principal, c’est la relation sexuelle »
Le problème principal dans notre couple, qui est un peu délicat, c’est notre relation sexuelle. Nous sommes mariés depuis quatre ans, nous avons une fille de deux ans et demi, j’ai 33 ans, elle 26.

Au début de notre mariage tout avait l’air convenable, nous ne nous séparions jamais mais, depuis un an à peu près, plus précisément depuis que nous avons emménagé en Angleterre pour mon travail, elle est devenue très exigeante en matière d’approche sexuelle.

Elle trouve des prétextes pour me dire que je ne sais pas l’embrasser, ni la caresser, elle sent qu’elle a envie de s’évanouir, elle m’insulte, me traite d’incapable, de nul, en ajoutant les grossièretés... Et cela à plusieurs reprises.

En ce moment même, j’essaie de sauver notre couple, en lui promettant de faire des efforts en matière d’approche sexuelle, en prenant en compte ce qu’elle veut.

Enfin, je prends mon mal en patience, mais cela est très dur.

Très cordialement.
Khalid

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Au moins, Khalid, vos intentions semblent sincères. Votre femme s’est-elle tue longtemps en « supportant » une approche sexuelle qui ne lui convenait pas ou quelque chose a-t-il changé dans votre nouveau cadre pour qu’elle s’exprime ainsi impérativement ?

Voyez, pour moi, tout est une question d’amour. Si l’on s’inspire d’Ibn Arabî, par exemple, même le rapprochement sexuel avec une femme, s’il est fait dans le but de « donner », donc d’aimer l’autre, c’est un acte sacré.

Si le cœur n’y est pas, si l’esprit n’y est pas, c’est très difficile d’avoir une sexualité épanouie des deux côtés. Cet acte sacré, il n’est pas fait pour dominer l’autre, ni s’y soumettre comme à une idole, il permet de faire l’apprentissage de l’amour. Aimer, c’est donner sans attendre de retour.

Dur apprentissage que vous êtes en train de faire. Si votre femme est toujours dans la plainte et le reproche, elle ne se donne aucune chance de parvenir à l’épanouissement auquel elle aspire.

Essayez de vous parler, de vous donner des rendez-vous, de vous mettre en condition, de créer une intimité, de vous masser, pourquoi pas ?

Les femmes, sachez-le une fois pour toutes, aiment les caresses, c’est dans leur nature. Là, il faut sortir de vos besoins pour lui offrir ce dont vous n’avez pas l’habitude. Là est le secret : sortir de ses besoins impérieux pour servir l’autre sans attente de retour.

Je vous souhaite de réussir ce beau challenge.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Loading