Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Jérusalem, Gaza : des fédérations musulmanes de France expriment leur soutien au peuple palestinien

Rédigé par | Mardi 18 Mai 2021 à 11:25

           


© Alisdare Hickson / CC BY-SA 2.0
© Alisdare Hickson / CC BY-SA 2.0
En France, les violences observées ces derniers jours au Proche-Orient, particulièrement à Jérusalem et dans la bande de Gaza, inquiètent vivement une partie de la société civile. Dans un communiqué diffusé lundi 17 mai, la Coordination des fédérations musulmanes composée de la Grande Mosquée de Paris, du Rassemblement des musulmans de France (RMF), de Musulmans de France (MF) et de la Fédération française des associations islamiques d'Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA) a alerté sur l’escalade des tensions qui ont provoqué des centaines de victimes depuis le 10 mai.

Exprimant leurs « plus vives inquiétudes face à la dégradation de la situation au Proche-Orient », les quatre fédérations musulmanes « réaffirment leur solidarité et leur soutien au peuple palestinien face à cette nouvelle vague de violence et d’injustice » et « dénoncent le sort affligeant des victimes innocentes dans ce conflit qui dure depuis des décennies et qui semble s’aggraver inexorablement »

« Le bilan des victimes civils à Gaza, majoritairement des femmes et des enfants, ne cesse de s’alourdir et laisse une population meurtrie et traumatisée par ces bombardements continus. Le territoire de Gaza vit déjà sous un blocus depuis près de 15 ans qui a plongé la population dans une situation humanitaire insupportable », rappellent les organisations, avant d’enjoindre le gouvernement français et l’Union Européenne « à intervenir instamment afin que cesse ce cycle de violences inouï qui tue des civils innocents de chaque côté ».

« Nous rappelons que ce conflit n’est pas celui d’une religion contre une autre. Au contraire, les religions appellent et incitent constamment à la paix et à la fraternité », indique, par ailleurs, la Coordination. « Il s’agit d’un conflit politique qui contrevient au droit international et dont la prise en charge doit être politique et judiciaire. »

Lire aussi :
Gaza : les médias visés par Israël, la justice internationale saisie par RSF
Malgré l'interdiction de manifester à Paris, le soutien à la Palestine visible
Mosquée Al-Aqsa, Cheikh Jarrah : les violences à Jérusalem révoltent parmi les musulmans de France