Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






En vers et contre tout

Je ne sais faire qu’aimer

Rédigé par | Mardi 6 Septembre 2016



C’est pénible parfois et souvent, ça fait mal
Lorsque la mort s’en vient, ce sentiment brutal
Qui remet en mémoire une infinie violence
Ce poignard dans mes chairs qu’on appelle l’absence.

L’amour est toujours là et là, il se confond
Avec d’autres absences et surgit du tréfonds
De mon âme meurtrie une immense tristesse
Je l’avoue mes amis : aimer, c’est ma faiblesse.

Et j’exècre le temps qui encore me sépare
De ceux que j’ai aimé et qui sont quelque part
Ailleurs trop loin de moi, et le cœur lacéré
De silhouettes évanouies, je ne sais que pleurer

Alors reviens encore l’envie de les rejoindre
Ces pulsions suicidaires, je les sens encore poindre
Ce besoin de violence, cette envie d’en finir
Cette peur de demain qui me fera souffrir

Alors j’écris mes maux, et je les mets en rime
J’extirpe de mon sang ces envies d’auto-crime
Je calme de mes mots cette infinie violence
Qui répond en écho à l’infinie souffrance

C’est ma folie à moi, j’ai vu bien trop de morts
Et je sais que demain m’en montrera encore
Sur des écrans distants à Gaza, en Syrie
A chaque être qui meurt, je perds un peu ma vie.

Je ne sais faire qu’aimer et ça me rend gentil
Mais vous savez, j’ai mal trop souvent mes amis.



Haquet Haquet françois xavier
Ancien soignant, j’ai décidé de vivre de mes poèmes engagés. Mon combat c’est le racisme, et tout... En savoir plus sur cet auteur