Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : la mosquée de Cognac ciblée par des attaques à répétition

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Septembre 2014



L’Association cultuelle et culturelle des musulmans de Cognac a, une nouvelle fois, été la cible d’attaques islamophobes. Le président Ahmed Bouhoudi a reçu, vendredi 5 septembre, une lettre ouvertement raciste, rapporte Charente libre.

Le préfet de Charente a porté plainte contre X et a promis qu’une enquête serait diligentée, conformément aux recommandations de Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur a incité, fin juillet, les préfets à saisir la justice « si des actes de cette nature se produisent », dans le cas où aucune association ne le ferait. Il avait à cette occasion qualifié ce genre de dégradations de « comportement inadmissibles », qui « n’ont pas leur place dans la République ».

D’autant que ce n’est pas une première pour la mosquée de Cognac Es-Salem. Le bâtiment avait subi des dégradations dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 août. Une croix gammée et une croix celtique avaient été dessinées sur les murs de la mosquée, et des tranches de jambon jetées sur le perron de l’établissement. Ahmed Bouhoudi avait alors déposé plainte.

L’année précédente, au mois d’août 2013, les inscriptions « À mort les bougnoules » et « Rentrez chez vous » ainsi que des croix celtiques avaient été taguées sur les murs de la mosquée, et des tranches de rôti de porc ainsi que tracts injurieux déposés devant l’établissement. L’enquête n’avait pas permis de déterminer le ou les auteurs des faits.

Lire aussi :
Islamophobie : une mosquée taguée dans la Nièvre, plainte déposée
Islamophobie : la mosquée de Cognac de nouveau profanée
Islamophobie : une mosquée profanée à Cognac
2013, année noire de l’islamophobie en France