Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Inde : une clinique destinée aux malades pauvres s'installe au sein d’une mosquée

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 12 Novembre 2018



Une clinique destinée aux malades pauvres s'est installée depuis le début du mois de novembre 2018 au sein d’une mosquée d’Hyderabad. © Times of India
Une clinique destinée aux malades pauvres s'est installée depuis le début du mois de novembre 2018 au sein d’une mosquée d’Hyderabad. © Times of India
Le centre culturel islamique Masjid-e-Ishaq, à Hyderabad, en Inde, est la première mosquée du pays à ouvrir une clinique au sein du lieu de culte. Ce projet, destiné à venir en aide aux personnes pauvres, a pu se concrétiser depuis le début du mois de novembre grâce à la collaboration de la mosquée avec l’ONG Helping Hand Foundation (HHF). Outre les résidents du quartier de Nawab Saheb Kunta, cette clinique profitera également aux habitants des districts et villages voisins, qu'ils soient musulmans ou non.

Pour Mujtaba Hasan Askari, responsable de HHF, la principale vocation de la clinique de la mosquée consiste à fournir des informations et conseils sur les procédures d’admission dans plus de 30 hôpitaux publics de la région et à optimiser la fréquentation des hôpitaux des plus démunis par le biais d’une facilitation des démarches. « Cela assurera un traitement rapide, éthique et gratuit des demandes avec un réseau de 100 volontaires », a-t-il ajouté.

Le centre de santé fournit des soins de santé primaires gratuitement, rapporte Times of India. Il dispose également d’un un service de vaccination des enfants ainsi qu’un service de réanimation cardio-respiratoire et de physiothérapie. La clinique peut également procéder à des dépistages des maladies chroniques et infectieuses telles que le diabète, l’hypertension, le cancer, les maladies rénales, la dengue et la tuberculose.

L’imam de la mosquée, Maulana Faiq Khan, a affirmé que des soins particuliers seront accordés aux mères et aux enfants. Des programmes d’éducation et d’accompagnement des femmes enceintes seront dispensés. Les femmes enceintes souffrant de malnutrition pourront bénéficier de kits de nutrition. Une initiative qui vient rappeler le rôle hautement social que la mosquée remplit.

Lire aussi :
Inde : pour le jour de l'indépendance, la mosquée espagnole à Hyderabad ouverte à tous
image_2.png image.png  (249.78 Ko)
image_3.png image.png  (249.78 Ko)