Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Inde : un religieux arrêté après avoir agressé une femme en direct d'un débat (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 20 Juillet 2018



Inde : un religieux arrêté après avoir agressé une femme en direct d'un débat (vidéo)
Le divorce par répudiation sait provoquer des débats houleux en Inde, où il est désormais interdit.

Un débat télévisé autour de ce brûlant sujet organisé mardi 17 juillet en direct par la chaîne indienne Zee Hindustan a tourné au vinaigre entre Ejaz Arshad Qasmi, un dignitaire religieux, et Farah Faiz, une avocate et activiste des droits de l’homme.

Le débat s’orientait vers ledit triple talaq qui permet, pour nombre de musulmans, de rendre un mariage nul et non avenu si le mari prononce trois fois de suite la formule de répudiation de son épouse. Quand Farah Faiz a indiqué que ce type de comportement ne correspond pas à la forme de divorce régie par le Coran, son détracteur s’est révolté.

L'activiste a d’abord giflé Ejaz Arshad Qasmi qui a aussitôt répliqué par des coups avant d'être arrêté par des personnes présentes dans le studio. Après cet incident, Zee Media a porté plainte, conduisant à l’arrestation de ce religieux.

La chaîne accuse également l'imam d'avoir agressé verbalement l’écrivain et militante Amber Zaidi, qui a fondu en larmes sur le plateau.

La Fondation islamique de la paix de l’Inde dont fait partie Ejaz Arshad Qasmi présente ce dernier comme un leader religieux qui aurait « une capacité unique à proposer des solutions islamiques judicieuses aux problèmes de notre temps sans compromettre les principes fondamentaux de la charia ». Pour lui, le divorce par répudiation est une pratique qui reste légitime mais dont les abus sont à combattre, avait-il déclaré en 2016.

Lire aussi :
Inde : le divorce par répudiation express est désormais interdit
La prière du vendredi au Taj Mahal interdite aux touristes et aux non-locaux