Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

Hommage populaire à Jacques Chirac : un service interreligieux organisé aux Invalides

Rédigé par Saphirnews | Dimanche 29 Septembre 2019



Hommage populaire à Jacques Chirac : un service interreligieux organisé aux Invalides
Des milliers de personnes se sont empressées de venir aux Invalides, dimanche 29 septembre, pour rendre hommage à l'ex-président de la République, Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre à son domicile parisien. A la demande de la famille Chirac, un hommage populaire a été organisé afin de permettre aux anonymes de se recueillir devant le cercueil et de faire un adieu à l'ancien homme d'Etat, qui s'est éteint à l'âge de 86 ans.

Le cortège funéraire arrivé, un moment de recueillement interreligieux a d'abord été organisé dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, en présence des représentants des principaux cultes de France.

Outre la présence marquée de l'Eglise catholique à laquelle Jacques Chirac était lié, se trouvaient le Grand rabbin de France, Haïm Korsia, qui figurait parmi les intimes de Jacques Chirac, ainsi que le président de la Fédération protestante de France (FPF), François Clavairoly, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, et un représentant de l'Union bouddhiste de France (UBF).

Lire aussi : Après la mort de Jacques Chirac, un hommage appuyé rendu par le CFCM

A tour de rôle, tous ont récité une prière et des invocations en faveur du défunt président sous les yeux de Claude Chirac, de son mari Frédéric Salat-Baroux et de leur fils. Bernadette Chirac n'a, en revanche, pas fait le déplacement aux Invalides en raison de son état de santé fragile.

Un service solennel est prévu à l'église Saint-Sulpice, lundi 30 septembre, décrété jour de deuil national, en présence d'Emmanuel Macron et de ses trois prédécesseurs, Valéry Giscard d'Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande. La messe des obsèques sera présidée par l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit.

Plusieurs chefs d'Etats et de gouvernements étrangers ont annoncé leur déplacement comme le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre libanais Saad Hariri.

Le corps de Jacques Chirac reposera par la suite au cimetière Montparnasse près de sa fille Laurence, décédée en 2016.