Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hassan Nasrallah: 'Personne au monde ne peut désarmer le Hezbollah'

| Dimanche 11 Novembre 2007



Hassan Nasrallah, a affirmé dimanche dans un discours retransmis par la chaîne Al-Manar.
Que personne au monde ne pourrait désarmer son parti, ajoutant être prêt à faire face à un nouveau conflit avec Israël.

"Le monde entier est incapable de faire appliquer la clause relative au désarmement de la Résistance de la résolution 1559" du Conseil de sécurité de l'ONU, a-t-il poursuivi.

Cette résolution, adoptée en septembre 2004, exige notamment le démantèlement et le désarmement de toutes les milices libanaises ou étrangères opérant au Liban.

"La Résistance au Liban a la détermination et la volonté, les hommes et les armes nécessaires et suffisantes" pour faire face à un nouveau conflit avec Israël, a-t-il ajouté.

"La Résistance est prête, nuit et jour, et en tout lieu, à défendre le sud du Liban et tout le Liban, et pas seulement à (le) défendre, mais à réaliser la victoire historique qui changerait la face de la région", a-t-il poursuivi.

"Voilà le vrai message" qu'a voulu faire passer le Hezbollah à travers les exercices qu'il a effectués près de la frontière avec Israël début novembre, a-t-il encore dit.

"Nous disons à l'ennemi que ces manoeuvres étaient vraies, sérieuses et vastes", a-t-il ajouté.

Le Hezbollah "veut dire au monde entier qui croit que notre détermination et notre volonté ont faibli qu'il a tort", a-t-il lancé.

Le Hezbollah a effectué des exercices dans la discrétion le long de la frontière israélo-libanaise, après des manoeuvres israéliennes de grande ampleur en Galilée (nord) qui visaient notamment à remédier aux faiblesses constatées lors de la guerre de l'été 2006.
Le conflit a fait plus de 1.200 morts au Liban, en majorité des civils, et 160 en Israël, pour la plupart des soldats.









Loading