Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Grenoble sous tension : les familles d'Adam et Fatih exigent vérité et justice

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 7 Mars 2019



Grenoble sous tension : les familles d'Adam et Fatih exigent vérité et justice
« Adam et Fatih, plus jamais ça. » Environ 2 000 personnes ont participé, mercredi 6 mars, à la marche blanche silencieuse dans le quartier Mistral, à Grenoble, afin de rendre hommage aux deux jeunes adolescents Adam et Fatih, victimes d’une collision mortelle sur le pont de Catane dans la soirée du 2 mars des suites d'une course-poursuite avec la police.

A bord d'un scooter, et sans casque, les deux jeunes, âgés de 17 et 19 ans, essayaient d'échapper à la Brigade anti-criminalité (BAC) lorsqu'ils ont heurté un car. Les secours dépêchés sur place n'ont pu que constater leurs décès sur le lieu même de l’accident.

Cette tragédie, qui n'est pas sans rappeler celle de Zyed et Bouna en 2005 à Clichy-sous-Bois, a embrasé durant plusieurs nuits le quartier Mistral où la thèse de la bavure policière est largement privilégiée.

A l'occasion d'une conférence de presse qui a suivi la marche blanche, un appel au calme mais également à la justice a été lancé par les proches des victimes. Tandis que, pour l'heure, le procureur évoque un accident, Me Florent Giraud, avocat des familles, a demandé « ce qui a pu justifier la prise en chasse du scooter par les policiers », souhaitant que toute la lumière soit faite sur ce drame.
















Flux RSS