Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Grande-Bretagne : un octogénaire poignardé dans une mosquée en pleine prière du vendredi

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 20 Août 2018



Grande-Bretagne : un octogénaire poignardé dans une mosquée en pleine prière du vendredi
Un homme âgé de 80 ans a été agressé à l'arme blanche à la mosquée de Whalley Range, à Manchester, vendredi 17 août, en pleine prière hebdomadaire. L’intervention d’un groupe de fidèles lui a permis d'avoir la vie sauve quand son assaillant, décrit comme un de ses proches, l’a asséné de plusieurs coups de couteau au bras et à la poitrine.

Les faits se sont produits aux environs de 13h30 alors que la prière de vendredi venait à peine de commencer. « Quand j’ai entendu les premières agitations, je pensais que certains enfants bavardaient », a témoigné Manzoor Ali, un fidèle de la mosquée, dans la presse locale.

Si le pronostic vital de la victime n’est pas engagé aujourd’hui, c’est grâce à l’intervention de fidèles qui, au prix d’un « réel effort », selon les descriptions Manzoor Ali, ont pu maîtriser l’agresseur jusqu’à l’arrivée des policiers et des ambulanciers. L’un de ces « fidèles héroïques » allait se marier le jour même et a fourni rapidement ses coordonnées à la police avant de partir à la hâte. Pour ce témoin, la bravoure de ces héros qui ont sauvé la vie de ce vieil homme mérite d’être félicitée.

La police de Manchester en charge de cette enquête a affirmé que la piste du crime de haine est écartée pour cette agression. Il s’agirait d’un acte isolé et le témoignage de Manzoor Ali semble aller dans ce sens. « Je vais dans cette mosquée depuis 40 ans et rien de tel ne s’est jamais produit auparavant », a-t-il indiqué. L’auteur de l'agression, un jeune homme âgé d’une vingtaine d'années, a été arrêté pour blessures corporels graves.

Lire aussi :
Un imam dans la tourmente après un prêche sur le jihad six mois avant l'attentat de Manchester