Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Football : le président de la fédération palestinienne lourdement sanctionné par la FIFA

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 27 Août 2018



Football : le président de la fédération palestinienne lourdement sanctionné par la FIFA
Le président de la Fédération palestinienne du football, Jibril Rajoub, a été sévèrement sanctionné par la Commission de discipline de la FIFA qui a annoncé, vendredi 24 août, sa décision de le suspendre et de l’interdire de prendre part à un match pendant 12 mois, en plus d’une amende de 20 000 francs suisses (17 500 euros).

Les événements remontent au mois de juin 2018 lorsqu'un match amical devait se jouer à Jérusalem entre Israël et l’équipe argentine de Lionel Messi. Avant cette rencontre qui a finalement été annulée, Jibril Rajoub a appelé les supporters à brûler les maillots et les photos de Messi si l'Argentine joue le match.

Si les principaux concernés n’ont pas porté plainte, la Fédération israélienne de football a saisi la Commission de discipline de la FIFA pour dénoncer un « acte de terrorisme footballistique » commis par son homologue palestinien et son président. C’est en vertu de l’article 53 du code de discipline de la FIFA, punissant les « appels à la violence et la haine » que la commission a sanctionné Jibril Rajoub à 12 mois de suspension.

Saëb Erekat, secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a qualifié la sanction d’« injuste », estimant que la FIFA aurait dû condamner « la participation au championnat israélien de six équipes de colonies israéliennes illégales, érigées sur la terre palestinienne occupée ». Il a également dénoncé le silence complice de la FIFA sur les « agissements systématiques et continus des autorités de l’occupation » qui empêchent les sportifs palestiniens à se déplacer « à Jérusalem, dans la bande de Gaza et à l’étranger ». Jibril Rajoub s’est également indigné de la décision de la FIFA qu’il décrit comme un « verdit injuste et infondé ».

Lire aussi :
Après l’annulation du match contre l’Argentine, Israël porte plainte à la FIFA