Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Farouk : « Elle se lasse de moi, avec mon handicap »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Samedi 27 Septembre 2014



« Salam alaykum. J’ai épousé il y a un an une jeune femme convertie qui se relevait à peine d’une histoire d’amour difficile. Elle avait décidé de quitter son ami, car lui se moquait de la religion, buvait, fumait tabac et cannabis et l’entraînait vers une mauvaise pente.

J’ai accepté de l’épouser car, victime d’un handicap, j’avais l’espoir de pouvoir enfin vivre une vie normale avec une femme pleine de bonnes intentions et qui travaillait déjà auprès de personnes handicapées.

Mais c’était sans doute trop demander à la vie, car je vois qu’elle se lasse de moi, que je lui demande trop avec mon handicap et, après à peine un an de mariage, elle devient une vraie furie et me menace de me quitter.

La religion n’y fait rien. Pourtant, elle savait bien à quoi s’en tenir, je l’avais prévenue que ce ne serait pas facile. Que dois-je faire ? » Farouk, 32 ans

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Vous vous êtes mis dans une situation très délicate. Cette jeune femme n’a pas pris le temps de la réflexion avant de vous épouser, sans doute par manque de maturité. La voilà aux prises avec un engagement qu’elle ne semble pas pouvoir honorer.

Mais, vous-même, ne vous êtes-vous pas jeté sans réfléchir dans une impasse dans la mesure où vous aviez besoin d’un vrai soutien ?

La situation est sans doute trop lourde à gérer pour elle, car je suppose que les soins dont vous avez besoin la mettent dans une position de soignante plutôt que d’épouse. Ce qui n’arrange pas le sentiment amoureux.

S’il vous était possible de trouver une personne pour s’occuper physiquement de vous (toilette, hygiène, etc.), ce serait peut-être plus facile pour elle de jouer son rôle d’épouse.

J’espère avoir pu vous aider à réfléchir à votre situation et je vous souhaite du discernement.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Loading