Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fadela Amara lâche Sarkozy pour rejoindre Hollande

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 18 Avril 2012



La politique d’ouverture du chef de l’Etat ne lui a pas réussi. Fadela Amara a officiellement lâcher Nicolas Sarkozy. Celle qui a été son ex-secrétaire d'Etat à la Politique de la ville (2007-2010), a déclaré mardi 17 avril qu’elle va voter pour François Hollande, qu’elle estime « le plus intelligent à gauche ».

Après plusieurs années au gouvernement Fillon, Fadela Amara revient ainsi au PS, dont elle a été membre par le passé lorsqu’elle fut présidente de Ni putes ni soumises. Si elle assure n’avoir « rien négocié » avec le PS, elle a sans aucun doute compris que ses intérêts seront mieux pris en compte ailleurs qu’à l’UMP, qui n’est pas donné favori de la présidentielle face aux socialistes.

En réponse à cette nouvelle, Jean-François Copé a exprimé son « indignation » et sa « tristesse ». Nicolas Sarkozy lui « a proposé de venir participer à un gouvernement qui allait bien au-delà de notre seule famille politique (...). Résultat des courses, c'est une grande déception, en tout cas pour ce qui concerne Fadela Amara, que je connais bien, que j'ai énormément soutenue dans l'action qu'elle a menée au gouvernement », a réagit le secrétaire général de l'UMP.

Son ralliement au PS s’ajoute à celui de Martin Hirsch, l'ancien président d'Emmaüs France et Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté de 2007 à 2010, mais également de trois anciens ministres de Jacques Chirac, Jean-Jacques Aillagon, Brigitte Girardin et Azouz Begag.

Lire aussi :
Ni Putes Ni Soumises change de tête
Sihem Habchi démissionne de Ni Putes Ni Soumises