Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ni Putes Ni Soumises change de tête

Rédigé par La Rédaction | Lundi 12 Décembre 2011



Sihem Habchi s’en est allée, Asma Guénifi lui a succédé. La secrétaire générale de Ni Putes Ni Soumises (NPNS) a été élue, dimanche 11 décembre, à la présidence du mouvement lors d’un congrès à Dourdan, en Essonne.

Fondatrice de l'Association des femmes euro-méditerranéennes contre les intégrismes (Afemci), Asma Guénifi se présente comme une militante anti-intégriste depuis l'assassinat de son frère par des islamistes à Alger en 1994. Cette mère de famille de 36 ans, résidant à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), est arrivée en France à la suite de ce drame. Dans la foulée, elle crée l'association Hichem, du nom de son frère assassiné, et parcourt, depuis, pour « sensibiliser les Français aux dangers de l'intégrisme ».

Asma Guénifi veut changer l’image de NPNS. Si telle est sa volonté, ce n'est pas pour autant que les clichés sur les banlieues et les arabo-musulmans que répand le mouvement vont disparaître.


Lire aussi :
Sihem Habchi démissionne de Ni Putes Ni Soumises
Le financement de Ni Putes Ni Soumises en question
Ni Putes ni Soumises et Sihem Habchi dans la tourmente
80 000 euros destinés à Ni Putes Ni Soumises pour démasquer les « burqadées »




Loading














Recevez le meilleur de l'actu