Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

États-Unis : les musulmans d’Albany se mobilisent pour les victimes d’un incendie

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 28 Mai 2019



États-Unis : les musulmans d’Albany se mobilisent pour les victimes d’un incendie
Une soixantaine de personnes déplacées se retrouvent aujourd’hui sans domicile, parmi lesquelles des réfugiés originaires d’Afghanistan, de Birmanie, d’Iraq, du Bangladesh et du Népal, après un violent incendie survenu le 19 mai dans un quartier de la ville d’Albany, dans l’Etat de New York. La mosquée As-Salam a réuni près de 50 000 dollars (45 000 euros) lors d'une collecte de fonds destinée aux victimes de l’incendie qui a ravagé plusieurs maisons le 19 mai dernier.

Dans la soirée du lundi 27 mai, Shamshad Ahmad a invité les sinistrés, les pompiers et des élus locaux pour un repas de rupture du jeûne (iftar) dans la mosquée qu’il préside. Il a offert à cette occasion 1 000 dollars (900 euros) à chaque famille sinistrée pour les aider à acheter ce dont ils ont besoin.

« Ils ont tout perdu. Ils n’ont pas de meubles. Ils n’ont pas de vêtements. C’est à eux de choisir le type de meubles et de vêtements qu’ils veulent acheter », a fait part Shamshad Ahmad, laissant ainsi à chaque famille carte blanche pour la gestion de l’aide qui lui est allouée. « Nous essayons de les reloger et d’organiser toute forme d’aide pour leur trouver des appartements », a-t-il aussi avancé, cité par la presse locale,.

La mosquée avait, au lendemain de l’incendie, décidé de donner 1 000 dollars sur leurs propres fonds à chacune des sept familles comptant des fidèles qu’elle connaissait. Mais elle n’entendait pas circonscrire son aide uniquement aux musulmans. Ses responsables ont initié une cagnotte dont le succès a été fulgurant puisque les 50 000 dollars ont vite été collectés. « J'ai encore de l'espoir dans l'humanité malgré tous les défis auxquels nous sommes confrontés », a déclaré Shamshad Ahmad.

En parallèle, les familles victimes de l’incendie reçoivent un soutien financier de la Croix-Rouge dont le montant est fixé au cas par cas.

Lire aussi :
États-Unis : une mosquée victime d’un incendie criminel dans le Connecticut