Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : le meurtre de Nabra Hassanen sans caractère raciste selon la police

Rédigé par | Mardi 20 Juin 2017



Etats-Unis : le meurtre de Nabra Hassanen sans caractère raciste selon la police
Selon le porte-parole de la police du comté de Fairfax (Virginie), l’enquête sur le meurtre d’une jeune musulmane de 17 ans en Virginie, dimanche 18 juin, n’est pas orientée vers celle d’un crime de haine.

« En s’appuyant sur les informations de nos enquêteurs, il n’y aucune indication selon laquelle ce fut un crime de haine », déclare ainsi Don Gotthardt. Il avait par ailleurs refusé de décliner l’identité de la victime mais les médias s’en sont chargé.

Nabra Hassanen sortait en compagnie d’un groupe d’amis d’un restaurant Mc Donald’s où elle y avait mangé avant le début du jeûne. Le groupe, constitué alors d'une quinzaine de jeunes, se dirigeait vers la mosquée Adams lorsqu'il a fait la rencontre d'un automobiliste. La police, citée par le Washington Post, indique qu'une dispute a éclaté entre un jeune à vélo et Darwin Martinez Torres, sans que l'on sache à ce stade ce qu'il s'est dit.

En colère, il roule sur le trottoir avant de sortir de son véhicule et de les poursuivre avec une batte de baseball. Nabra, rattrapée par l'homme, a été agressée puis kidnappée. Elle est retrouvée morte dans un étang le lendemain. La police du comté de Fairfax a fait un tweet avec la photo du meurtrier pour spécifier qu’elle n’enquête pas sur un crime de haine. Une déclaration qui passe mal et qui a suscité immédiatement des réactions d’indignation.

« C’est dégueulasse ! Pourquoi d'autre l’aurait-il tuée ? Pourquoi attaquer ce groupe de filles ? Cela me rend malade », indique un internaute.

Mohmoud Hassanen, le père de la victime, a réagi publiquement. « Je ne crois pas à cette histoire », dit-il avoir expliqué aux enquêteurs. Il estime que Darwin Martinez Torres « a tué (sa) fille parce qu’elle était musulmane ».

« Dans le Mc Donald’s, il y avait pleins d’enfants, plein de gens ; pourquoi a-t-il couru spécifiquement après cette fille ? Pourquoi ? Quand j’irai au tribunal, je le regarderai dans les yeux : "Pourquoi as-tu fait ça à ma fille ?" Ensuite, je lui pardonnerai et le laisserai face à Dieu. Le Seigneur le jugera », conclut Mohmoud Hassanen. Darwin Martinez Torres a été inculpé du meurtre. La police a fait savoir que, si des preuves montrant que le geste du meurtrier était motivé par la haine, elle se chargerait d'ajouter ce motif à l'inculpation.

Lire aussi :
Etats-Unis : l'émoi après le meurtre d'une jeune musulmane en plein Ramadan





Loading