Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Erdogan lance un « Interpol islamique » pour combattre le terrorisme

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 15 Avril 2016



Erdogan lance un « Interpol islamique » pour combattre le terrorisme
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accueilli la 13e conférence annuelle de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul, jeudi 14 avril.

Face aux représentants de plus de 50 pays, dont 30 chefs d’États, il a annoncé officiellement la création d’une nouvelle organisation basée à Istanbul et qui coordonnera la lutte antiterroriste en réunissant les polices des pays de l’OCI. Le président turc n’a cependant donné aucun détail sur le fonctionnement de cet « Interpol islamique ».

« Pourquoi devons-nous attendre une aide extérieure pour affronter nos différends et faire face aux actes terroristes qui se produisent dans les pays musulmans ? Nous devons nous en occuper nous-mêmes, nous devons trouver la solution à travers l’alliance islamique », a lancé Recep Tayyip Erdogan.

Face au roi Salmane d’Arabie Saoudite et son ennemi juré le président iranien Hassan Rohani, le chef d’État de la Turquie a appelé au rassemblement des musulmans : « Le principal défi que nous devons surmonter, c'est le confessionnalisme. Ma religion n'est pas le sunnisme ou le chiisme. C'est l'islam. »

Les dirigeants turc et saoudien ont signé jeudi la création d'un conseil de coordination pour « renforcer la coopération stratégique et consolider les liens amicaux » entre les deux pays, selon le site de la présidence turque.

Malgré des rapports diplomatiques très compliquée avec la Turquie, l’Egypte a été représentée par son ministre des Affaires étrangères. Un petit événement notable depuis l’éviction des Frères musulmans du pouvoir et l’avènement autoritaire d'Abdel Fattah al-Sissi qui avait été dénoncé par la Turquie.

Lire aussi :
Palestine : l’OCI appelle au boycott des produits israéliens
L'OCI appelle les musulmans à visiter Jérusalem et Al-Aqsa
L’OCI veut lancer une chaîne TV contre l’islamophobie
Interpol : Al-Qaradawi se défend, Erdogan en soutien





Loading