Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’OCI veut lancer une chaîne TV contre l’islamophobie

Rédigé par La Rédaction | Lundi 23 Avril 2012



La lutte contre l’islamophobie était inscrite à l’ordre du jour de la réunion des 57 ministres de la Communication des pays membres de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), qui s'est tenue vendredi 20 avril à Libreville, au Gabon. Au terme de leur 9e conférence, les 57 hauts fonctionnaires ont ensemble décidé de créer une télévision satellitaire islamique dans le but de mieux faire connaître le rôle de l'OCI et lutter contre l'islamophobie. Une façon pour l'organisation de riposter contre le mauvais traitement médiatique de l’islam en Occident.

« L’islam est une religion de paix, d’amour, de tolérance et non de terreur », a déclaré Ekmeleddin Ihsanoglun, le secrétaire général de l'OCI.

« On fait face à une islamophobie généralisée. Il faut bien que les pays musulmans puissent mettre en place un dispositif pour pouvoir riposter à toutes ces attaques contre l’islam et les musulmans », a fait savoir Mehal Nacer, ministre algérien de la Communication. « C'est par l’information qu’on veut diaboliser l’islam. Il faudrait que par l’information, en utilisant les mêmes armes, on donne l’information vraie, l’information juste, l’information de l’amour », a expliqué Issa Tchirouma Bakary, son homologue camerounais.

Bien que l’idée reste encore vague, l’engagement de l'OCI est ferme et l’existence d’une telle chaîne est vue comme une nécessité par les ministres. La prochaine réunion à Djeddah, en Arabie saoudite, permettra de décider quel pays accueillera la future télévision, quelles en seront les sources de financement et de définir le calendrier de lancement ainsi que les équipes qui y travailleront.

L'OCI a également appellé à la création de l'Union des journalistes musulmans dans l'objectif de renforcer les liens d'interactions entre eux. « Compte tenu de l'important rôle que joue le presse moderne et son impact dans la défense des principes et des valeurs du monde musulman, nous devons accorder l'intérêt requis à l'action islamique commune dans le domaine de l'information pour servir les causes et les intérêts de notre communauté », a indiqué Issam Selim al-Chanti, représentant du secrétaire général de l'OCI.

Lire aussi :
Les actes anti-musulmans en hausse de 58 % en 2011, l'islamophobie d'Etat dénoncé (CCIF)





Loading














Recevez le meilleur de l'actu