Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

En Suisse, juifs, chrétiens et musulmans signent une Déclaration interreligieuse en faveur des réfugiés

Rédigé par Benjamin Andria | Mercredi 7 Novembre 2018



En Suisse, juifs, chrétiens et musulmans signent une Déclaration interreligieuse en faveur des réfugiés
Les représentants juifs, chrétiens et musulmans présents au Conseil suisse des religions ont signé ensemble une Déclaration interreligieuse en faveur des réfugiés, une première en Suisse soutenue par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour la Suisse et le Liechtenstein et publiée mercredi 7 novembre.

« L’idée d’une seule famille humaine, solidaire, telle que définie par la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, semble ainsi s’être moins bien concrétisée dans des pays riches que dans des pays plus pauvres », déplorent les signataires. « Les problèmes d’un monde globalisé et connecté affectent tout le monde. Ils ne peuvent être délégués à quelques pays ou régions, mais doivent être affrontés par l’ensemble de la famille humaine », poursuivent-ils.

« Chaque être humain a droit au respect, et a le devoir de traiter ses semblables avec ce même respect. (…) Les réfugiés ne naissent pas réfugiés : ils le deviennent en raison de circonstances politiques. Dès lors que des êtres humains sont en fuite dans le monde, laissés sans défense et sans protection, l’ordre voulu par Dieu, fait de paix et de justice entre les hommes, est troublé. Les communautés religieuses ne peuvent ni ne veulent regarder cela sans agir. Cette responsabilité et cette solidarité ne se limitent pas aux personnes partageant la même foi, la même ethnie ou la même nationalité, mais valent pour tous les êtres humains », lit-on aussi par la suite.

Ils en appellent à l'Etat et au monde politique d’assumer leurs responsabilités afin d’offrir une meilleure protection des réfugiés sur place, des procédures d'asile équitables et efficaces ou encore qu'un « renvoi dans la dignité » pour les personnes qui ne remplissent pas les critères d'octroi d'une protection. Aussi, ils appellent leurs communautés religieuses à s’engager davantage en faveur des réfugiés.

Ce texte inédit est signé par Herbert Winter, président de la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI), Gottfried Locher, président de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), Charles Morerod, président de la Conférence des évêques suisses (CES), Harald Rein, évêque de l’Eglise catholique-chrétienne de Suisse (ECC), Montassar BenMrad, président de la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS) et Farhad Afshar, président de la Coordination des Organisations Islamiques Suisses (COIS).

Lire aussi :
Musulmans et juifs de Suisse lancent un appel au dialogue et à la lutte contre le racisme