Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Elections Régionales : Nous ne voterons pas pour eux !

Rédigé par Musulmans d’ile de france Collectif des | Mercredi 17 Mars 2004

Le 21 Mars 2004 sera le premier tour des élections régionales d’Ile de France. Plusieurs listes sont candidates à la présidence de l’une des régions les plus importantes au monde. Malheureusement la campagne électorale n’était pas à la hauteur de l’enjeu.

Notre déception est grande mais sans surprise face à des discours qui n’ont cessé de stigmatiser les musulmans.



Le 21 Mars 2004 sera le premier tour des élections régionales d’Ile de France. Plusieurs listes sont candidates à la présidence de l’une des régions les plus importantes au monde. Malheureusement la campagne électorale n’était pas à la hauteur de l’enjeu.

 

Notre déception est grande mais sans surprise face à des discours qui n’ont cessé de stigmatiser les musulmans : communautarisme, menace pour  l’identité républicaine ou nationale, islamisme rampant...autant de slogans portés lors des meetings par les candidats de l’UMP, du PS, du FN et du MNR.

 

Les deux grands partis qui n’arrivent plus à marquer leurs différences au point de se concurrencer sur le terrain de la menace qui proviendraient des ghettos, des banlieues. Et les partis d’extrême droite qui ont toujours fait de l’invasion des immigrés leur cheval de bataille.

Nous regrettons le comportement de ces candidats envers qui nous ne pouvons avoir la moindre attirance tant leurs discours sont dangereux.

 

Ils renforcent les postures racistes, ils amplifient le sentiment de la peur. Dans l’incapacité d’apporter des propositions audacieuses, ils ont surfé sur les préjugés. Irresponsables pendant la campagne électorale, il est difficile d’attendre de leur part une responsabilité assumée à la hauteur de la complexité et de la diversité francilienne.

En nous manquant de respect, en nous stigmatisant, ils ne peuvent attendre de notre part une sympathie.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UMP, PS, FN et MNR : mêmes enjeux, mêmes registres.

Ci-dessous des extraits de paroles publiques, ou de tracts distribués pendant la campagne.

 

Le communautarisme se nourrit des difficultés sociales et économiques que rencontrent les Franciliens, et plus particulièrement ceux qui sont issus de l’immigration.

(Texte d’appel de Huchon-PS pour une rencontre publique du 10 mars 2004.)

 

L’islamisme soumet la femme à l’homme

L’application de la charia est en totale contradiction avec la tradition occidentale affirmée par le préambule de la constitution qui « garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. »
La tactique islamiste est simple. Faire passer dans les mœurs un certain nombre de points essentiels de la charia. C’est ainsi que les militantes islamistes qui portent le voile dans les lycées ou dans les administrations ont pour but de banaliser cette pratique et de rendre inéluctable son acceptation.
(Tract MNR).

 

Si nous échouons, notre pays ne surmontera pas l'intégrisme, conséquence du désespoir des populations et ira au devant de graves dangers !'. Le Maire de Valenciennes a enfin rappelé l'engagement financier exceptionnel du gouvernement pour la Seine-Saint-Denis, à hauteur de 6 milliards d'euros sur 5 ans.

(Jean Louis BORLOO, ministre de la ville, lors d’un meeting UMP en Seine Saint Denis).

Il y a ceux qui disent : 'c'est pas grave, quelques voiles ici ou là' ; 'n'exacerbons pas' ; 'ne mettons pas en avant'... Et puis il y a les autres, qui pensent, comme je le pense moi-même - et je le tire de mon expérience d'élu local à Meaux, dans une ville qui a pour deuxième communauté religieuse la communauté musulmane -, que l'on doit mettre en exergue les risques de dérives communautaristes, et tout ce qui peut porter atteinte à un principe essentiel. (Jean François COPE, Candidat aux élections régionales de l’Ile de France).

Collectif des Musulmans d’Ile de France

Contact : comidef@yahoo.fr