Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des policiers victimes d'islamophobie en Belgique

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 5 Mars 2015



Des policiers victimes d'islamophobie en Belgique
Des policiers belges auraient été victimes d’islamophobie de la part de leurs collègues, révèle un rapport de l’association de lutte contre l’islamophobie Muslims Rights Belgium (MRB), transmis mercredi 4 mars à Jan Jambon, le Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité.

Une dizaine de policiers ont récemment porté plainte, indique le rapport de MRB. « Le fait qu'un policier ait fini par se faire braquer par un de ses collègues a décidé les autres policiers à parler », précise Fouad Benyekhlef, l’administrateur de l'association. Le 11 janvier dernier, à Bruxelles, en marge d’une marche de solidarité avec les victimes des attaques terroristes commises en France, une discussion autour de la religion a dégénéré entre deux policiers. L’un d’eux a braqué son arme sur son collègue d’origine marocaine, qui a porté plainte.

Autre cas révélé par Fouad Benyekhlef, les collègues d’un policier de confession musulmane ont refusé de travailler avec lui. Il a dû patrouiller seul, en dépit des consignes de sécurité instaurées après les attaques contre Charlie Hebdo et l’Hypercasher.

MRB préconise la fondation d’une association de policiers de confession musulmane, à l’image de celle créée par les agents gays et lesbiens (Rainbow Cops Belgium), qui se chargerait de suivre les plaintes déposées par les policiers victimes d’islamophobie. L’association de lutte contre l’islamophobie recommande aussi la mise en place de formations spécifiques auprès des forces de l’ordre pour endiguer le phénomène.

Lire aussi :
Belgique : les musulmans se mobilisent pour la rénovation de la synagogue d'Arlon
Radicalisme et citoyenneté, les musulmans de Belgique font front commun
Belgique : une émission sur l’intégration provoque un tollé
Ahmed Merabet, un deuil porté par Livry-Gargan et la France