Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Coronavirus : la fermeture des commerces « non essentiels » décrétée en France

Rédigé par Saphirnews | Samedi 14 Mars 2020 à 20:56

           


Plus de 4 500 personnes contaminées, 154 malades dans un état grave et 91 décès, tel est le bilan du Covid-19 en France en date du samedi 14 mars. Face à l'accélération du nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus, la France passe au stade 3 de l'épidémie.

Après l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes sur l'ensemble du territoire français, le gouvernement, par la voix du Premier ministre Edouard Philippe, a ainsi décrété, samedi 14 mars, la fermeture des commerces jugés « non indispensables à la vie du pays » comme les bars, les restaurants, les cinémas, les discothèques et autres commerces de biens afin de freiner la propagation du virus.

Leur fermeture est effective dès samedi minuit, et ce jusqu'à nouvel ordre. Les commerces alimentaires, les marchés, les pharmacies, les banques, les stations-service, les bureaux de tabac et de presse restent ouverts, a précisé le chef du gouvernement.

Les transports publics, réduits, continueront à fonctionner mais les usagers sont incités à limiter leurs sorties.

Le premier tour des élections municipales dimanche 15 mars est, en revanche, toujours maintenue, le gouvernement ayant assuré que toutes les mesures ont été prises pour assurer leur bon déroulement.

« Nous devons éviter au maximum de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales, n’utiliser les transports en commun que pour le travail, et seulement si la présence physique est indispensable, ne sortir que pour ses courses essentielles, un peu d'exercice ou voter », a déclaré le Premier ministre, souhaitant des Français « plus de discipline ».

Ces mesures s'ajoutent à d'autres, annoncées, jeudi 12 mars, par le chef de l’Etat Emmanuel Macron, à l'instar de la fermeture totale des crèches, des écoles et des universités.

Lire aussi :
Hajj/Coronavirus : « Il faut être optimiste », martèle le chef de la Ligue islamique mondiale
Coronavirus : après les annonces de Macron, les nouvelles recommandations du CFCM