Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Canada : une fillette de 11 ans invente une grave attaque islamophobe

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 16 Janvier 2018



Canada : une fillette de 11 ans invente une grave attaque islamophobe
Mentir n'est jamais sans conséquences. Au Canada, une fillette de 11 ans avait affirmé vendredi 12 janvier qu’elle avait été victime d’une attaque islamophobe durant laquelle son agresseur lui aurait découpé son voile avec des ciseaux avant de prendre la fuite. L’acte se serait produit le jour même sur le chemin de l’école, en présence de son petit frère. Il s’avère que l’histoire est totalement inventée, a assuré la police de Toronto lundi 15 janvier.

Kwawlah Noman, qui avait également affirmé avoir été agressée par deux fois par l'individu, a raconté avec assurance son récit lors d'une conférence de presse qui a été largement diffusé sur toutes les télévisions et radios canadiennes. Elle avait réussi à émouvoir le pays, jusqu’au Premier ministre Justin Trudeau qui lui avait assuré son soutien.

Canada : une fillette de 11 ans invente une grave attaque islamophobe
Une enquête a très vite été ouverte. Sauf que la police, après avoir interrogé des habitants des abords de l'école primaire et visionné les images de caméras de surveillance, se rend compte rapidement que l’histoire de Kwawlah Noman ne tenait pas la route.

« Après une enquête minutieuse, la police a déterminé que les événements rapportés (...) ne se sont pas produits. L'enquête est close », a-t-elle annoncé lundi 15 janvier. Reste donc à comprendre les raisons pour lesquelles la jeune fille a menti.

« C’est bien d’apprendre que ça n’est pas vraiment arrivé », a fait savoir le Premier ministre dans un communiqué. Il a toutefois tenu à ne pas minimiser le problème du racisme au Canada, en souligant « la montée, ces derniers mois, de crimes haineux dirigés contre les minorités religieuses, particulièrement contre les femmes ».

« Nous devons tous demeurer vigilants dans la lutte contre la haine, le racisme, le sectarisme, l’antisémitisme et l’islamophobie, pour nous assurer que notre ville demeure un espace inclusif », a-t-il ainsi indiqué.

Lire aussi :
Canada : Justin Trudeau appelle à lutter contre l'islamophobie
Canada : la campagne « Break the behaviour » contre l’islamophobie lancée (vidéo)