Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bordeaux : un commerçant musulman condamné pour avoir refusé la mixité

Rédigé par La Rédaction | Mardi 26 Avril 2016



Bordeaux : un commerçant musulman condamné pour avoir refusé la mixité
Un commerçant a été condamné, lundi 25 avril, par le tribunal correctionnel de Bordeaux à deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende pour « provocation à la haine ou à la violence, discrimination et subordination d’un bien ou d’un service, le tout en raison du sexe ».

Le jeune homme, âgé de 25 ans et jeune converti à l’islam, refusait la mixité dans sa boutique, en instaurant des jours d’ouverture pour les hommes et d’autres pour les femmes. Une décision qui avait alors crée une polémique en juin 2015. Alain Juppé, maire de Bordeaux, avait alors appelé les autorités à se saisir du dossier.

Depuis, le commerçant n’a plus sa boutique et affirme avoir été menacé de mort, tout comme sa femme. « Le contexte actuel de stigmatisation de la religion musulmane joue beaucoup dans ce dossier », a plaidé l'avocat du prévenu, cité par Le Monde. « Il n’y a pas d’élément matériel : il n’y a pas eu de plainte, personne ne s’est estimé victime », a-t-il ajouté, demandant la relaxe de son client qui reconnaissait « une bourde ».

Lire aussi :
Une boutique musulmane refuse la mixité pour ses clients