Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Benzema et Bale offrent à Zidane des débuts de rêve

Rédigé par Samba Doucouré | Dimanche 10 Janvier 2016



Zinedine Zidane, devenu entraîneur du Real Madrid le 4 janvier, s'est offert une belle victoire pour son premier match le 9 janvier.
Zinedine Zidane, devenu entraîneur du Real Madrid le 4 janvier, s'est offert une belle victoire pour son premier match le 9 janvier.
La pression était énorme mais c'est avec sobriété et panache que Zinedine Zidane a relevé, samedi 9 janvier, son premier défi en tant qu'entraîneur. Le Real Madrid a défait le Deportivo La Corogne sur le score de 5 à 0. En Espagne, on appelle cela une « manita », comme pour désigner les cinq doigts de la main.

Pour cette première au stade Santiago Bernabeu de Madrid, Zizou n'avait pas le droit de décevoir. Grâce à une talonnade astucieuse, Karim Benzema a ouvert la marque à la 15e minute de jeu et soulage son nouveau coach. Le gallois Gareth Bale a inscrit par la suite trois buts (23e, 49e et 63e) avant que Benzema scelle la victoire d'une frappe puissante à la dernière minute.

Même s'il a échangé son maillot contre un costume, Zidane n'a pas beaucoup changé. Pas d'effusion de joie malgré le score, le jeune entraîneur a conservé un visage serré tout au long de la rencontre qu'il a passé debout et très proche du terrain. Il est encore trop tôt pour définir quel style de jeu le technicien français va développer au sein de son équipe.

Pour le moment « l'effet Zidane » se ressent à travers la motivation des joueurs. Contrairement aux précédents matchs, les Madrilènes se sont montrés plus rigoureux, plus enthousiastes et surtout plus engagés sur le terrain. Rien d'étonnant en cela puisque le vestiaire avait réclamé la tête de l'ex-entraîneur Rafael Benitez ainsi que la nomination de Zidane.

Après l'effervescence de sa nomination lundi 4 janvier, suivie de près par trois conférences de presse dont l'une accompagnée de toute sa famille, cette victoire vient clôturer une semaine riche en émotion pour l'ancien n°10 des Bleus. Il dispose d'un mois pour préparer son équipe au prochain grand rendez-vous : la double confrontation face l'AS Rome en Ligue des champions, les 17 février et 8 mars.