Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : une campagne contre les discriminations des femmes voilées

Rédigé par La Rédaction | Mardi 28 Janvier 2014



La campagne « #HeadUp ! (Relevez- la tête), La dignité n’a pas de prix » a été lancée dimanche 26 janvier en Belgique par plusieurs associations musulmanes. Elle vise à lever des fonds pour mener des actions en justice contre les discriminations faites aux femmes voilées.

La campagne s’étalera jusqu’au 8 mars, Journée internationale de la femme. Durant six semaines, des rassemblements, conférences, flash mob et autres événements seront organisés dans toute la Belgique pour récolter des fonds qui seront reversés à l’association Justice and Democracy (J&D), engagée dans la lutte contre les discriminations subies par les femmes portant le foulard.

« Les victimes se sont longtemps tournées vers le Centre pour l’égalité des chances, l’administration publique, les syndicats et certaines associations. Mais, sur des questions comme la visibilité des convictions religieuses ou philosophiques, et plus particulièrement lorsque les victimes sont de confession musulmane, ces structures font malheureusement preuve d’une grande frilosité à s’attaquer ouvertement aux discriminations », constatent les organisateurs de la campagne HeadUp sur leur page Facebook.

« J’ai clairement été discriminée à plusieurs reprises et à plusieurs niveaux, tant à la recherche de jobs en tant qu’étudiante, qu’à la recherche des stages », a témoigné Nadia Hammoudi, la porte-parole de la campagne à la RTBF, lors de son lancement à Bruxelles. « Les discriminations qui sont liées au port du foulard sont une problématique complètement délaissée par les politiques. Je ne me sens pas du tout entendue ni soutenue ni même défendue », déplore-t-elle.

2 700 euros ont été récoltés lors de la première mobilisation de cette campagne, à laquelle a choisi d’apporter son soutien l’humoriste Samia Orosemane dans une vidéo. De nombreux dons sont encore attendus pour pouvoir assurer la défense des femmes voilées de plus en plus discriminées en Europe.








Loading