Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Baltimore : les organisations musulmanes au diapason pour réclamer justice

Rédigé par Mérième Alaoui | Lundi 4 Mai 2015



Baltimore : les organisations musulmanes au diapason pour réclamer justice
Comme il est de tradition aux Etats-Unis, les minorités misent sur le rassemblement des forces pour donner du poids aux revendications communes. Pour les associations musulmanes, elles sont concrètes.

Le Conseil des organisations musulmanes des Etats-Unis (USCMO), une coalition d’organisations musulmanes nationales et locales comprenant le Cercle des musulmans d'Amérique du Nord (ICNA), le Conseil aux relations américano-islamiques (CAIR) ou encore Musulmans Américains pour la Palestine (AMP), a affirmé son total soutien à la famille Gray et s'est réjouie de l’annonce du procureur du Maryland le 1er mai inculpant les six policiers pour homicide après la mort du jeune Afro-Américain, Freddie Gray le 19 avril à Baltimore (nord des Etats- Unis).

« L'USCMO est solidaire avec la famille de Freddie Gray et la communauté de Baltimore dans la recherche de la justice, la responsabilité et la transparence après la mort de M. Gray des mains du Département de police de Baltimore. L’annonce de l'inculpation pour homicide est un pas vers la bonne direction », lit-on dans un communiqué diffusé le même jour.

Le soutien est d’autant plus fort que l’organisation déplore que les Afro-Américains sont plus susceptibles d'être victimes de brutalités policières mais aussi le profilage à raison de leur foi dès lors qu'ils sont musulmans. « Comme nos frères et sœurs afro-américains, l'USCMO croit qu'il est de notre devoir de se joindre à d'autres organisations de défense des droits civils se dressant pour la justice ». Ensemble, elles exigent la fin des brutalités policières, la fin du racisme structurel qui permet à cette brutalité d'exister, la fin du profilage racial et religieux et appellent à « la démilitarisation de nos forces de police locales ».

La coalition rappelle que le combat pour l'égalité ne date pas d’hier et sera encore long : « Nous continuons à exiger de la justice pour tous les hommes et les femmes de couleur qui ont perdu leurs vies en raison d'une force excessive de la police. » « Toutes les communautés méritent d'être traitées avec dignité et respect et marcher librement sans crainte de harcèlement ou d'être la cible de la police. Nous estimons que la justice est universelle et nous devons travailler collectivement en faveur du soutien des droits de tous les Américains », a fait part le secrétaire général de l’USCMO, Oussama Jammal.

Après de graves violences et des affrontements avec la police ces derniers jours, la ville de Baltimore retrouve peu à peu un semblant de normalité. Dès l’annonce du procureur, les habitants sont sortis dans la rue exprimer leur satisfaction. Dimanche 3 mai, le maire Stéphanie Rawlings-Blake a annoncé la levée du couvre-feu nocturne mis en place depuis le 28 avril. L’USCMO « prie pour la guérison de la ville de Baltimore et pour la justice, la paix et l'harmonie dans notre pays ». Tous les activistes pour la justice et contre le racisme attendent désormais avec impatience la tenue du procès des six policiers incriminés.

Lire aussi :
#March2Justice : New York-Washington, la longue marche de l’égalité pour tous
Etats-Unis : les musulmans font front contre les violences policières
De la Nation of Islam au wahhabisme : identité culturelle et religiosité chez les musulmans afro-américains