Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Australie : Mehreen Faruqi, la première femme musulmane à faire son entrée au Sénat

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 17 Août 2018



Australie : Mehreen Faruqi, la première femme musulmane à faire son entrée au Sénat
Après sa nomination, mercredi 15 août, pour occuper un siège vacant au Sénat australien, Mehreen Faruqi, membre du Parti des Verts, devient la première sénatrice de confession musulmane à faire son entrée au Parlement.

Originaire du Pakistan, la nouvelle sénatrice pour la Nouvelle-Galles du Sud s’est montrée confiante quant à l’avenir de l’Australie qui sera, selon elle, « plus fort » grâce à la diversité. A l'heure où la classe politique australienne a vivement condamné les propos d'un sénateur faisant l'apologie d'une « Australie blanche », Mehreen Faruqi dit vouloir lutter pour « un avenir positif pour l’Australie ».

Celle qui déplore l’aspect trop homogène du Parlement australien qui « ne ressemble en rien aux rues et aux banlieues de l’Australie » où la diversité fait partie du quotidien se montre confiante quant à l'évolution de cette question dans le pays, déclarant que, « lentement, mais sûrement, les choses changent ».

Née à Lahore, au Pakistan, Mehreen Faruqi, âgée de 55 ans, est arrivée en Australie avec son mari en 1992. Cette militante contre le racisme a terminé son parcours universitaire avec un doctorat en génie environnementale. Jusqu'au 14 août, elle occupait un siège au Parlement de la Nouvelle-Galles du Sud depuis 2013. Elle était déjà la première femme musulmane à occuper un tel poste en Australie. Cette fois, c'est au niveau national que Mehreen Faruqi compte marquer sa présence de son empreinte.

Lire aussi :
Australie : un sénateur appelle à une « solution finale » contre l’immigration de musulmans