Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Auchan contraint à retirer de la vente des « mitraillettes jihad »

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Septembre 2014



Auchan contraint à retirer de la vente des « mitraillettes jihad »
Auchan a retiré de la vente une mitraillette en plastique sur laquelle étaient dessinés des symboles associés à ceux de l’islam, après qu’une polémique ait éclaté sur les réseaux sociaux, où le jouet s’est vu qualifié de « mitraillette jihad ».

Vendus un euro pièce et commercialisés dans le cadre d’une opération spéciale qui devait durer du 23 au 30 septembre, les jouets arboraient deux croissants et une étoile au-dessus de la gâchette, des symboles pour le moins équivoques qui ne pouvaient conduire qu’à un amalgame avec l’islam. Les inscriptions « combat force » et « spécial » étaient aussi visibles sur le jouet tendancieux. Celui-ci s’apparente à une kalachnikov, l’arme la plus répandue au monde, et très présente au Moyen-Orient.

Les fausses mitraillettes, représentées sur un catalogue distribué dans les boîtes aux lettres de la région parisienne, ont été vendues pendant deux jours dans les magasins de l’enseigne.

Un porte-parole de l’enseigne a rejeté la faute sur le fournisseur du jouet, Auchan ayant commandé une mitraillette « neutre ». « Le produit commandé, qui devait être un produit neutre, ne correspondait pas au résultat final. Nous nous renseignons auprès du fournisseur pour savoir ce qu'il s'est passé », a-t-il assuré au Nouvel observateur.

Il a toutefois reconnu que l’enseigne avait « manqué de vigilance », et s’est dit « désolé si certaines personnes ont été heurtées par le rapprochement des symboles et de la religion ». Trop tard, le bad buzz était fait.

Lire aussi :
Zara retire des ventes un tee-shirt rappelant la Shoah
Grande-Bretagne : H&M retire un T-shirt jugé antisémite
Racisme : Kiabi s'excuse et retire les déguisements « zoulous »
Bijoux « style esclave » : des appels au boycott de Mango