Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Après l'attaque à Conflans, les mosquées du Nord indignées font valoir leur « colère »

Rédigé par Lina Farelli | Dimanche 18 Octobre 2020 à 10:30

           


Après l'attaque à Conflans, les mosquées du Nord indignées font valoir leur « colère »
Les réactions d’indignation affluent de toutes parts parmi les musulmans de France, notamment parmi les responsables associatifs. Près de 30 mosquées du Nord ont uni leurs voix pour faire valoir, samedi 17 octobre, leur consternation face au « meurtre barbare » de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine perpétrée la veille près de l'établissement scolaire où le professeur d'histoire enseignait.

A ses proches, à ses collègues et à ses élèves, « nos pensées les plus fraternelles vous accompagnent car en ces moments difficiles, nous savons vos cœurs brisés par la tristesse et l'incompréhension. Votre douleur est la nôtre », assurent-elles.

« Dans un contexte national déjà difficile, nous - responsables de mosquées du Nord - appelions tout un chacun à faire preuve d'un grand sens de responsabilité et de discernement et à ne pas jeter l'opprobre sur toute une communauté musulmane qui s'indigne comme l'ensemble des Français », indiquent-elles dans un communiqué commun signé par 29 mosquées. Ils y signifient aussi leur « colère » en ces termes :

« Nous avons le devoir d'être en colère car ce criminel a transgressé l'un des fondements majeurs du vivre ensemble, à savoir la préservation de la vie. Prendre une vie, c'est porter atteinte à toute l'humanité.

Nous avons le devoir d'être en colère contre cet acte barbare qui nuit au souhait des musulmans de vivre leur foi dans la paix et la sérénité.

Nous avons le devoir d'être en colère car, malgré les inlassables efforts quotidiens des institutions musulmanes en France, il suffit d'un instant pour qu'un malade détruise la portance du travail de protection des jeunes générations.

Nous avons le devoir d'être en colère car cet acte ignoble va donner du grain à moudre à toutes celles et à tous ceux qui sont porteurs de haine et nous ont habitué à un discours islamophobe. »


Les mosquées du Nord, rappelant que « la liberté d'expression est une valeur forte protégée par notre République », appellent « la Nation française à ne pas céder à la division et à rester unie. Les acteurs médiatiques et les responsables politiques doivent être les vecteurs d'un message qui apaise les tensions et refuse les amalgames ».

Mise à jour : Les mosquées signataires appellent les imams et présidents des mosquées à se rendre au rassemblement organisé dimanche 18 octobre à la Place de la République à Lille.

Lire aussi :
Attaque à Conflans - Français musulmans, levons-nous !
Un professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine, l’effroi unanime des musulmans de France exprimé
« L'unité est indispensable » : Macron dénonce un attentat après la décapitation d'un enseignant à Conflans
Un professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine, ce que l’on sait sur l’effroyable attaque
Gérald Darmanin : « C’est la grandeur des musulmans de France de constater qu'il existe des dérives au nom de leur religion »