Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Algérie au Mondial : Fils de France sert la rhétorique de l'extrême droite

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 25 Juin 2014



Après la victoire de l'équipe d'Algérie contre la Corée du Sud au Mondial, Camel Bechikh, le président de Fils de France, le club de réflexion « dédié aux Français musulmans et patriotes », s’est fendu d’un communiqué, lundi 23 juin, dans lequel il condamne « vigoureusement (…) les excès euphoriques des supporters causant des troubles à l’ordre public, accompagnés de multiples dégradations ».

De tels débordements, selon Camel Bechikh, sont même de nature à remettre en cause la cohésion nationale de la France. « Ces événements portent un lourd préjudice à la paix dans notre pays, à sa capacité historique d’accueillir l’étranger dans le partage, d’une identité commune, d’un destin commun », explique-t-il.

Toujours selon le président de Fils de France, pour que ces situations ne se reproduisent plus, les politiques devraient « protéger » la France des « vagues migratoires »: « Bien entendu, ces événements se multiplieront tant que nos dirigeants n’auront pas fermement décidé de protéger notre pays des vagues migratoires affluant chaque année davantage. »

Des dégradations de véhicules ont effectivement été recensées en France et les klaxons ont retenti parfois jusque tard dans la nuit mais aucun incident majeur n'a été constaté. De là à évoquer des situations de « chaos », la formulation est on ne peut plus abusive et relève de la rhétorique mensongère de l'extrême droite qui s'est illustrée dans les réseaux sociaux en lançant des fausses rumeurs. Parmi elles, les médias ont recensé l'histoire de l'église brûlée à Lyon.

Lier par ailleurs les actes de vandalisme, condamnables en soi, à l'immigration pour la blâmer est une rhétorique courante des milieux d’extrême droite à laquelle Fils de France concourt. On en oublie presque que les fans de l'Algérie, loin de ne compter dans leurs rangs que des « étrangers », sont pour beaucoup Français...

Le seul véritable drame à relever des suites du match des Fennecs : la mort d’un supporter dans un accident de la circulation à Mulhouse. Le jeune homme de 16 ans était assis sur le bord d’un toit ouvrant d’une voiture lorsqu'elle a fait une embardée dans un rond-point. Au total, 28 personnes ont été interpellées en France des suites des incidents.

Lire aussi :
Mondial 2014 : un présentateur de BeIN Sports se lâche pour l’Algérie (vidéo)
Mondial 2014 : après la France, la victoire de l’Algérie en fanfare
Mondial 2014 : Bloc identitaire veut interdire... ne faut-il pas, lui, l'interdire ?
Camel Bechikh à la rencontre du Front national
Fils de France lève le tabou sur le patriotisme des musulmans français