Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Religions

Aïd el-Kébir 2010 : les préfectures sur le qui-vive

Rédigé par | Vendredi 29 Octobre 2010 à 00:00

Les 5 à 6 millions de musulmans de France se préparent à célébrer la traditionnelle fête de l’Aïd el-Kébir, vers le 16 novembre prochain. Les ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture ont fait parvenir cette semaine les Instructions à toutes les préfectures pour permettre le bon déroulement de l’Aïd dans tous les départements. Les abattoirs mobiles devraient être davantage mobilisés cette année.



Aïd el-Kébir 2010 : les préfectures sur le qui-vive

Quelque 25 000 musulmans de France s’apprêtent à effectuer leur grand pèlerinage à La Mecque (Hajj) et ne manqueront pas de célébrer l’Aïd el-Kébir (ou Aïd al-Adha) dans les Lieux saints de l’islam.

Pour ceux qui n’ont pas la chance de s’y rendre, il leur reste toute de même à préparer la fête du sacrifice, la plus importante célébration des musulmans avec l’Aïd el-Fitr.

Pour mener à bien cette pratique, le sacrifice rituel du mouton (ou d’un caprin et d’un bovin au choix), qui peut se faire sur une période de trois jours, est nécessaire. Municipalités, préfectures, conseils régionaux du culte musulman (CRCM) et professionnels de l’abattage rituel se préparent d’ores et déjà à faire de cette fête la mieux réussie possible.

La circulaire interministérielle du 26 octobre 2010, publiée conjointement par le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche et le ministère de l’Intérieur à destination des préfets de région conseille une nouvelle fois d’« associer dans chaque département des représentants des CRCM aux réunions de concertation organisées avec les interlocuteurs habituels des préfectures », désignant de ce fait le CFCM comme l’interlocuteur privilégié avec les pouvoirs publics.

Des abattoirs en nombre insuffisant mais en augmentation

La circulaire rappelle que l’abattage devra être effectué par des sacrificateurs habilités par l’une des trois Grandes Mosquées de Paris, d’Evry-Courcouronnes et de Lyon et dans des abattoirs agréés.

Mais face au nombre croissant d’animaux abattus pendant l’Aïd el-Kébir en France, la direction générale de l’alimentation (DGAL) voudrait − comme les musulmans − voir le nombre d’abattoirs temporaires augmenter pour éviter tout risque d’abattages clandestins. « Le bilan de la fête de l’Aïd-al-Adha de 2009 fait état de nombreuses insuffisances dans les abattoirs temporaires ; ces éléments doivent justifier une délivrance exceptionnelle d’agrément à des structures temporaires », peut-on lire dans la circulaire.

« Dans les zones où la capacité d’abattage est insuffisante, voire nulle, la recherche d’établissements susceptibles de répondre aux demandes devra être systématiquement étendue aux régions mieux pourvues. Il vous est possible également, en l’absence d’abattoir à proximité, et après une analyse précise des besoins locaux, d’envisager l’aménagement d’abattoirs temporaires pour ovins agréés pour la durée de l’Aïd al-Adha », informe le document.

Des dizaines d’abattoirs mobiles et temporaires devraient une nouvelle fois être mobilisés dans les quatre coins de la France pour l’occasion. À la suite de la signature de la convention, en mai dernier, avec le CRCM Île-de-France, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis (93) met à disposition un terrain départemental de 25 hectares aux abattoirs mobiles qui voudront bien s’y installer pendant les trois jours de l’Aïd al-Adha.

Mais ne s’installera pas qui veut : c’est le CRCM qui est chargé de trouver le ou les professionnels de l’abattage les plus sérieux de la région. Rien n’a encore filtré pour le moment, mais les 450 000 musulmans du département espèrent bien que le projet devienne réalité cette année.

Des contrôles renforcés

À Marseille, la municipalité remettra à disposition du Comité des chevillards marseillais, seul organisateur de l'Aïd agréé par la préfecture des Bouches-du-Rhône, le terrain situé à Saint Louis.

Ces initiatives restent encore peu nombreuses. Les abattoirs* seront pris d'assaut et, de ce fait, les musulmans devront faire preuve de patience en attendant le deuxième jour pour s'y rendre par exemple. La grande majorité saura être en règle, mais certains n'hésiteront pas à contourner la loi pour célébrer la fête.

Sur ordre des préfectures, les contrôles dans les centres de rassemblement seront renforcés, comme durant les années passées, pendant cette période. Interdit, l’abattage clandestin n’en sera que plus durement réprimé. Selon le bilan officiel de la DGAL de l’Aid al-Adha 2008, 33 sites d’abattages clandestins avaient été découverts dans 19 départements. Les contrevenants peuvent alors écoper jusqu'à 7 500 € d'amende et 6 mois d'emprisonnement. Bien entendu, ils se feraient confisquer l'objet du délit... Un mouton non consommé très cher payé, qui devrait bien dissuader les plus valeureux.

Pourtant, un particulier n'a pas hésité à mettre une annonce proposant, à Rixheim, près de Mulhouse, la réservation de moutons pour l'Aïd sur Leboncoin.fr, le site des petites annonces bien connu des chineurs en quête de bonnes affaires. Les intéressés devraient y réfléchir à deux fois avant d'en commander un...


* Consulter la liste des abattoirs agréés par le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture, et de la Pêche et du ministère de l'Intérieur.




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Ah bon ? le 30/10/2010 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sacrifice qui n'a rien, depuis quelque temps, de spirituel ou religieux ,mais mercantiliste, que d'économies à en tirer en sacrifiant le sacrifice pour d'autres projets dans l'avenir. cette manne d'argent, recueillie, servira a à créer des écoles pour les petits français dit "d'origine": "les sacrifiés de la laîcité" vont rencontrer d'énormes problèmes : le ramadan en période d'examen dans quelques années, l'interdiction des repas hallal bientôt généralisée dans les écoles publiques, le blocage à l'entrée en classe de 6ème, au collège par un examen "spécial", ect, ect...

2.Posté par Johan le 30/10/2010 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est drôle, pour Noël, les préfectures ne déploieront pas de dispositifs particuliers.

3.Posté par Dhu al qarnayn le 30/10/2010 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
as-salâm 'alaykum,

Pourriez-vous arrêter d'utiliser cette appellation ridicule de "Aïd el-Kébir" et la remplacer par le véritable nom de cette fête qui est "Aïd al Adha"? Vous contribuez à propager des fausses informations sur l'Islam.

4.Posté par Lucien le 30/10/2010 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Johan

La préfecture ne met pas de dispositif particulier pour Noel => normal toute la société met la main à la patte !
Je ne parle même pas des musulmans qui s'occupent de la décoration des sapins dans les écoles ou qui se déguisent en papa Noël pour les petits enfants!
Si seulement la société française faisait un dizième de leurs efforts pour les accepter... mais bon, ils n'attendent rien en retour !

5.Posté par anafal n'tamzirt le 31/10/2010 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
johan tu te moque du monde les sapin dans les centre ville les décoration dans les rue et j'en passe tu en a tellement l'habitude que sa n'est pas particulier pour toi de plus les dispositif pour l'aid sont vraiment ridicule c'est juste pour donner l'apparence que les musulman sont pris en compte aussi alors que avec une bonne organisation ce sont les agriculteur français qui gagnerait énormément sans ces fête musulmane la filière bovine serait vraiment en mauvaise posture elle engrange des millions d'euro en l'espace de 3 jours avec une meilleure organisation les agriculteur se mettrais pleins les poche .

6.Posté par Khadija le 01/11/2010 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam aleykoum

Je suis étonnée de vos commentaires, non les repas halal ne sont pas interdit dans les écoles, certains le font et d'autres pas; non la préfecture ne déploie rien pour noel car les cathos ne sacrifient aucun animal; non il n'existe pas d'examen spécial pour les musulmans à l'entrée en 6è. Et pour finir, mon père (qui est hajj et arrivé en france dans les années 70) ne dit jamais AID EL ADHA mais toujours AID EL KEBIR, je ne vois pas en quoi c'est répendre des fausses informations, Aid el Adha n'est pas notre plus grande fête ?
Je porte le voile et malgré mes diplomes je ne trouve pas de travail, et la vie en france n'est pas évidente pour des musulmans pratiquant et encore plus lorsque les élections approchent mais votre mauvaise foi m'impressionne. Soi dit en passant, depuis son arrivée en france, mon père et ses frères sacrifient eux même (et pas dans une baignoire), parfois directement chez l'agriculteur qui leur a vendu la bête. Mais le traitement qui nous est réservé durant cette période ne me satisfait pas du tout surtout avec l'argent que l'on injecte dans une agriculture en berne, la solution la voila : offrez un mouton à une famille palestinienne qui n'a pas les moyens de se l'offrir, beaucoup d'associations musulmannes font des appels à notre générosité et le mérite auprès d' ALLAH est le même. Alors qu'ALLAH tout puissant nous apaise. IL nous a offert d'autres solutions a nous d'agir.

7.Posté par jeanlion le 02/11/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la fete de l'aid comme la periode du ramadhan est un tres gros chiffre d'affiaires. les grandes surfaces se sont reveilles tres tardivement pour le comprendre de peur de decevoir l'autre clientele. mieux vaut tard que jamais.
les musulmans se sentiront miux acceptes avec moins d'hypocrisie.
le ramadhan tombe en ete actuellement et pendant que les français sont en vacances, les grandes surfaces sont tres contentes d'avoir une clientele musulmane en cette periode, mais beaucoup de progres reste a faire.
pour l'aid et le sacrifice du mouton, il y a un gros probleme toujours. beaucoup de musulmans font le sacrifice à la ferme ou bien dans leur jardin pavillonaire, mais sans gener personne. surtout le probleme c'est la quailite de la viande et en general de la viande hallal. beaucoup de moutons sont importes juste avant l'aid et bien engraissés. le musulman est trop fataliste. le mouton est souvent rempli de graisse. et la viande hallal dans le commerce est loin d'etre "bio".
hallal ne veut pas dire seulement " egorger face à la mecque" et rempli de graisse. la qualite de la viande compte beaucoup aussi. il y a un manque de controle des services concernes concernant la viande hallal et de sa qualite, il y a beaucoup d'escroquerie sur la qualite et le label hallal.
concernant la laicite, meme pour le christianisme il y a des jours feries, et le mois de decembre est un mois pour noel bien que beaucoup le font par tradition et non pour la foi. meme des musulmans fetent noel, surtout po...  

8.Posté par maimounaa le 02/11/2010 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ASIDCOM, association de sensibilisation, d'information et de defense du comsommateur musulman vient de lancer son enquête au près des consommateurs du Halal.

veuillez trouver ce questionnaire qui s'intitule "que savez vous du Halal" en suivant ce lien. merci de prendre le temps d'y repondre.
en vous remerciant par avance.

http://www.asidcom.org/

les resultats seront publiés prochainement sur le site web d'ASIDCOM